Antero Henrique, le directeur sportif du PSG [VIDEO], garde de la suite dans les idées pour le club de la Capitale. Malgré les restrictions possibles concernant le fair-play financier, le groupe français chercherait à agrandir son effectif lors de la prochaine période des transferts.

Pour pouvoir recruter sans faire face à ces limites, la direction qatarie songerait à faire partir deux joueurs de l'équipe pour un cadre de la Lazio Rome. Un coup de poker pour le directeur sportif, qui pourrait néanmoins se solder par une très grande réussite. Mais Sergej Milinkovic-Savic, milieu de terrain de 23 ans, vaut-il réellement deux joueurs du collectif de Thomas Tuchel ?

Un pari risqué pour le PSG lors du mercato

Le dossier Milinkovic-Savic n'a pas fini de faire parler de lui. Alors que la saison est clôturée, le groupe français fait ses comptes et se prépare à affronter le Mercato estival.

Le remplacement de Thiago Motta est la grande priorité de Thomas Tuchel, le nouvel entraîneur, et les recherches de défenseurs capable d'assumer les rôles de Kurzawa et Berchiche sont également des sujets de discorde dans les rangs parisiens. Mais au milieu de tout cela, une pépite de la Lazio Rome est en court d'examen pour une approche. Le PSG n'est pas d'accord pour faire signer le joueur en l'échange de 150 millions d'euros, alors Antero Henrique a pensé à échanger deux membres de l'équipe pour la venue de celui qui est parfois surnommé le "Sergent".

Une énorme ambition, qui pourrait grandement épauler le Paris Saint-Germain face à la concurrence. En effet, nul autre que le Real Madrid, Manchester United et la Juventus veulent avoir leur mot à dire dans cette affaire. De plus, le centre de formation pourrait aussi voir partir un ou deux de ses éléments pour garantir le transfert de Milinkovic-Savic.

Le PSG en pleine crise un an après Neymar

Le PSG [VIDEO] est-il en pleine crise en ce début d'été ? Il y à peine un an, le club de la Capitale faisait venir sur sa pelouse la star mondiale Neymar, accompagnée plus tard de Kylian Mbappé. Aujourd'hui, les choses semblent se noircir pour le camp parisien, qui n'en est plus à sa première fois à propos des restrictions envisagées par l'UEFA. Les moyens du bord semblent réduits cette fois-ci, mais le club de Nasser Al-Khelaïfi est prêt à faire des compromis pour assurer le roulement de son groupe. La stratégie actuelle d'Antero Henrique pourrait bien être similaire afin de provoquer l'arrivée d'autres espoirs européens. Mais à quel prix ?