Même si le PSG disputait hier son dernier match de Ligue 1 de la saison, tout ne fait que commencer pour Nasser Al-Khelaïfi. L'homme fort du groupe français aurait ainsi indiqué, dans une interview pour le journal L'Equipe, les plus gros dossiers sur lesquels il planchait pour le moment.

Les cas de Neymar, Rabiot, Areola ou encore Cavani sont de vastes sujets de discorde sur le banc francilien, et le dirigeant qatari a tenu à mettre les choses à plat concernant l'avenir de ces joueurs. Alors que le prochain Mercato promet de nouveaux rebondissements et de nombreuses arrivées dans la formation, Al-KhelaIïfi se veut rassurant face aux fans du club.

Plusieurs interrogations sur l'avenir de cadres du PSG

Il ne pouvait y couper, le dossier Neymar [VIDEO] a été le premier évoqué dans l'interview. Le président est resté clair à ce sujet : il ne sortira pas du PSG. Malgré que la presse ibérique fasse état d'un départ vers la Liga la saison prochaine, pour la direction, c'est chose impossible. Le père de Neymar aurait même indiqué que l'avenir de son fils se trouvait à Paris, et nul part ailleurs. Le dirigeant du PSG a au passage lancer plusieurs invectives envers la presse espagnole, histoire de mettre un terme définitif à ces allégations.

Ensuite, c'est sur l'affaire Cavani que les discussions ont portées. L'attaquant de 31 ans était également ciblé par des rumeurs de départ cet été, mais Nasser Al-Khelaïfi est resté ferme sur l'avenir de l'Uruguayen, en précisant qu'il croyait toujours au projet parisien et qu'il souhaitait continuer avec ses coéquipiers au PSG. Enfin, avant de clarifier la situation pour Alphonse Areola, le responsable parisien s'est montré plus indécis sur la poursuite de carrière d'Adrien Rabiot.

Une confirmation et une attente pour le PSG au mercato

Suite à la sortie de Gianluigi Buffon de la Juventus, le PSG se serait rué sur le gardien pour lui proposer un contrat de deux ans, accompagné d'un salaire de 6 millions d'euros annuellement. Face à cette rumeur, Nasser Al-Khelaïfi est passé en coup de vent. Mais au moment de parler de ce qu'allait devenir l'actuel portier du club, il s'est montré plus conciliant : "On a Areola [VIDEO] qui est notre numéro et le sera pour sûr la saison prochaine". Le gardien, qui recherchait dernièrement le soutien de sa direction et qui exigeait des garanties pour son avenir, pourra être rassuré à présent.

Enfin, le cas Rabiot a été abordé. Pour le dirigeant qatari, il n'y a rien d'inquiétant à déclarer concernant son cas. Même si un départ du joueur avait été mentionner dans la presse il y a quelques semaines, rien ne semble prédestiner une concrétisation de ce bruit de couloir. Le président du PSG reste cependant prudent en affirmant qu'il serait "très choqué" que Rabiot choisisse de prendre la porte au mercato.