Une fois de plus, le Real Madrid a prouvé cette saison qu'il ne fallait jamais sous-estimer le coeur d'un champion. Mal en point en championnat et annoncé sur le déclin, le club madrilène a éliminé une par une les grosses cylindrées en Ligue des Champions (PSG, Juventus Turin, Bayern Munich, Liverpool) pour s'offrir un troisième trophée consécutif, une première dans le football moderne. Mais si Zinédine Zidane a convaincu son président de ne pas se montrer actif sur le Mercato d'hiver, pour donner une dernière chance à ce groupe, il devrait en être autrement cet été.

Robert Lewandowski annonce officiellement vouloir quitter le Bayern Munich

Un renouvellement est nécessaire dans l'effectif des Merengue.

En attendant de savoir de quoi sera fait l'avenir de Cristiano Ronaldo, les pistes offensives sont nombreuses [VIDEO] pour Florentino Perez qui n'hésitera pas à sortir le chéquier après quatre années sans transfert retentissant. Outre Neymar dont le dossier est très délicat à gérer et celui de Mohamed Salah, le Real Madrid a deux hommes en tête: Eden Hazard, très apprécié par Zidane, et Robert Lewandowski. Pour le Polonais, un nouveau cap sur sa situation a d'ailleurs été franchi.

Désireux de quitter le Bayern Munich, il a, par l'intermédiaire de son agent, confirmé cette envie. "Robert estime qu'il a besoin d'un changement et d'un nouveau défi. Les responsables du Bayern le savent". Sauf rebondissement inattendu, on ne devrait plus voir Lewandowski sous le maillot bavarois la saison prochaine.

Le Real Madrid ne veut pas payer autant pour un trentenaire

Seulement, le Bayern Munich entend être très gourmand pour son buteur. On évoque la somme de 100 millions d'euros. Un investissement important pour un joueur qui aura 30 ans au mois d'août. Selon les médias espagnols, cette somme est même jugée déraisonnable par le Real Madrid qui pourrait finalement abandonner cette piste complexe.

Trois autres clubs sont prêts à rentrer dans la course: Manchester United, Chelsea et le Paris Saint-Germain. Pour les deux derniers cités, leurs situations respectives ne sont pas idéales. Le PSG est sous le coup d'une sanction du fair-play financier et pourrait donc devoir fortement limiter ses dépenses. Quant à Chelsea, le club ne sera pas présent en Ligue des champions, critère sportif indispensable pour l'ancien de Dortmund. Reste Manchester United mais José Mourinho, qui a payé Romelu Lukaku au prix fort lors du dernier mercato estival (85 millions d'euros) a-t-il besoin d'un attaquant supplémentaire ?