C'est une nouvelle bataille qui s'annonce du côté de l'OM ! Le groupe français va devoir agir rapidement s'il ne veut pas perdre définitivement la main dans ce dossier. La concurrence se fait de plus en plus présente, et pourrait bien causer du tort à Andoni Zubizarreta.

Figé pour le moment à cause du fair-play financier, les marseillais attendent devoir dans quel sens la situation va évoluer pour pouvoir placer ses pions. Face à eux, deux grandes écuries s'activent pour récupérer ce cadre. Et même si un des deux rivaux de l'OM [VIDEO] semble prendre beaucoup d'avance, rien n'est encore définitif.

L'OM veut revenir dans la course pour cette pépite de Ligue 1 au mercato

Le cas Samuel Grandsir a été évoqué à l'OM [VIDEO], mais pas seulement.

Deux autres groupes français auraient choisi de surveiller le joueur de Troyes. Le Stade Rennais et l'AS Monaco se seraient positionnés pour Grandsir, même si Rennes garde un bon temps d'avance. En attente de la réponse officielle de l'UEFA concernant les restrictions financières, l'Olympique de Marseille prend un retard qu'elle aura du mal à rattraper.

Pour le10Sport, les bretons viennent de commencer les négociations avec Grandsir, et se retrouve donc en tête de course pour recruter l'attaquant de Troyes. Qualifié pour la Ligue Europa la saison prochaine, le club de Sabri Lamouchi veut de nouveaux éléments dans son équipe, afin de renforcer ses lignes. Cette piste est prioritaire pour eux, et rien ne devrait arranger la situation d'Andoni Zubizarreta à présent. L'AS Monaco scruterait également l'évolution de Samuel Grandsir, sans véritablement prendre part au débat.

Le fair-play financier paralysie l'OM au mercato

La réponse de l'UEFA, tardive, paralyse complètement l'OM dans ses avancées en vue du Mercato. Le groupe français se retrouve en retard sur plusieurs dossiers, et accuse le coup. La cible de Troyes s'éloigne de plus en plus, et elle ne devrait pas être la seule. Pour réduire encore davantage les espoirs des marseillais, les monégasques gardent un oeil vigilant sur le footballeur. Même si Leonardo Jardim n'est pour le moment pas intervenu dans cette affaire, il y a fort à parier que l'entraîneur de Monaco souhaite lui aussi entamer des discussions avec l'entourage du joueur.

Franck McCourt l'a rappelé il y a peu : l'OM a fait une très grande saison, mais le "Champions project" est un projet sur le long-terme. La cité phocéenne n'a désormais plus qu'à se tourner vers d'autres grands noms de Ligue 1 ou de championnats étrangers, en espérant que la concurrence n'ait pas déjà placer ses pions. Affaire à suivre !