La fin de saison approche à grands pas pour nos clubs français. Bien entendu, tous les yeux sont rivés vers le sprint final mené par l'Olympique de Marseille. À la lutte avec l'Olympique Lyonnais et l'AS Monaco pour les deux places qualificatives en Ligue des champions, l'OM est surtout en lice pour réaliser un superbe exploit, se qualifier pour la finale de l'Europa League le 16 mai prochain à Lyon. Mais avant ça, il faudra passer l'obstacle Salzbourg ce jeudi lors de la demi-finale retour.

Bouna Sarr crève l'écran

Dans ces échéances, Rudi Garcia possède son noyau de cadres comme Florian Thauvin, Dimitri Payet, Adil Rami et Luiz Gustavo.

À ceux-là, on pourrait ajouter celui que personne n'attendait à pareille fête dans cet exercice 2017/2018, Bouna Sarr. Milieu ou ailier droit de formation, l'ancien du FC Metz semblait sur la corde raide en fin de saison dernière. Très peu utilisé par Rudi Garcia, ce dernier lui a proposé une alternative afin de rester dans la cité phocéenne, un changement de poste.

Sans solution derrière Hiroki Sakai, le technicien marseillais installe Bouna Sarr comme latéral droit. Remplaçant durant de longues semaines, il est finalement lancé pour faire souffler le Japonais. Novice, il remplit parfaitement son rôle avec des prestations convaincantes. Plus la saison avance, et plus le natif de Lyon semble à l'aise avec son nouveau rôle. Sa performance dantesque face à Salzbourg jeudi dernier ou encore contre Lepzig avant sa blessure à l'épaule ont même incité certains à le voir sélectionné en Équipe de France pour le Mondial [VIDEO] !

Lié à l'OM jusqu'en 2022

Un rêve éveillé à peine croyable pour celui qui était jeté en pâture par les supporters marseillais durant les saisons précédentes.

Il faut également saluer le flair de Rudi Garcia qui a su trouver comment le rendre utile à son groupe. Et il pourrait bien rendre de précieux services à Marseille dans les mois à venir. En effet, le club vient d'annoncer la prolongation de Bouna Sarr pour deux années supplémentaires. Le défenseur est donc désormais lié à l'OM jusqu'en juin 2022. Sa revalorisation salariale n'a pour l'heure pas été dévoilée.

C'est en tout cas un gros coup qu'a réalisé Jacques-Henri Eyraud face à un joueur qui aurait pu quitter le navire cet été. Déjà lors du mercato hivernal, le club anglais de Leicester, dont l'entraîneur n'est autre que Claude Puel, avait formulé deux offres aux dirigeants marseillais pour récupérer Bouna Sarr.