Samedi, l'OM aura l'occasion de réussir l'un de ses objectifs principaux de cette fin de saison, une qualification pour la prochaine Ligue des champions. Une ultime marche pour Rudi Garcia qui devra compter dans le même temps sur une contre-performance de Lyon face à l'OGC Nice de Mario Balotelli... que l'on annonce avec insistance à Marseille cet été [VIDEO]. Mais les Marseillais devront faire sans leur maître à jouer, Dimitri Payet, l'homme maudit de cette finale perdue face à l'Atletico Madrid.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne OM

Rudi Garcia a estimé qu'il fallait prendre le risque

L'ancien joueur de West Ham a tout perdu lors de cette rencontre. Blessé à la demi-heure de jeu, le capitaine olympien a dû laisser ses partenaires.

C'est avec le coeur meurtri et les larmes aux yeux qu'il a vite compris que cette rechute serait lourde de conséquences. 24h plus tard, Didier Deschamps annonçait sa liste de 23 [VIDEO] pour le Mondial sans Dimitri Payet.

Pour le sélectionneur, la blessure musculaire du Réunionnais nécessite au minimum trois semaines d'arrêt, sans compter le risque important de déchirure en cas de reprise anticipée. Un délai trop court pour préparer une Coupe du Monde. Aujourd'hui, le temps est sûrement aux remords pour l'ancien élément de West Ham qui, en accord avec Rudi Garcia, a estimé qu'un risque pouvait être pris pour un évènement tel qu'une finale européenne.

Didier Deschamps en veut au coach de l'OM pour Dimitri Payet

Seulement, tout cela a été fait en vain, et a privé Dimitri Payet de certainement sa dernière compétition internationale, lui qui n'a connu que l'Euro 2016 avec les Bleus.

Rageant, mais pas seulement pour le numéro 10 de l'OM. Selon L'Equipe, Didier Deschamps comptait énormément sur celui qui a effectué un retour au premier plan depuis plusieurs semaines. Au point de lui permettre de prendre la place de Nabil Fekir dans la liste ? Nul ne le saura jamais. Mais la décision de Rudi Garcia a été très peu apprécié par le capitaine des champions du monde 98.

Autre point de divergence entre Didier Deschamps et Rudi Garcia, le fait que le technicien de l'OM pense que l'homme fort de l'Équipe de France aurait pu appeler Payet malgré sa blessure, estimant que celle-ci ne s'était pas aggravée par rapport à jeudi dernier, soit une semaine avant la finale. Maintenant reste à savoir quel est l'état d'esprit du joueur après cette affaire. Le quotidien français explique que cette gestion "pourrait laisser des traces" entre Dimitri Payet et l'Olympique de Marseille. "La déception dans le clan Payet est énorme", peut-on lire. Un pépin physique qui n'a pas fini de faire parler.