Le championnat d’Angleterre vient de s’achever ce dimanche. S’il n’y avait plus de suspense pour le titre, Manchester City [VIDEO] est allé chercher lors de la 38e et dernière journée de championnat plusieurs records qui feront date en Premier League [VIDEO]. Il fallait juste regarder du côté du banc de Pep Guardiola pour se rendre compte de l’exploit accompli par les joueurs de City. Une joie communicative comme s’ils avaient gagné un nouveau titre. Rien de tout cela mais des records qui marqueront longtemps la Premier League.

Face à Southampton, les Citizens ont arraché une victoire de prestige (0-1), non pas en raison de la renommée du club modeste auquel ils étaient opposés, ni pour le niveau de jeu affiché aujourd’hui.

Mais parce que Gabriel Jesus, à la dernière seconde du match, a offert la victoire aux siens et les trois points qui vont avec. Une victoire qui permet à Manchester City d'atteindre un total de 100 points au classement, record de la Premier League.

32 victoires en championnat

Cette réalisation est aussi synonyme de 32e succès de la saison pour Manchester City. Personne n’avait réalisé cela auparavant. Mis à part quatre matches nuls et deux défaites, les champions d’Angleterre ont tout gagné. Avec 106 buts marqués et 27 buts concédés, City est manifestement le plus beau champion de l’histoire de la Premier League. Et pas seulement par les chiffres mais aussi par la manière dont l’équipe a joué tout au long de la saison. La touche Guardiola n’y est pas pour rien, puisque le technicien catalan a voulu mettre en place le jeu de possession et de passes qui a fait son succès au FC Barcelone.

16 triomphes à l'extérieur, autre record

Et parce que jamais deux sans trois, ce dernier match et surtout ce dernier but de la saison a permis aux Skyblues de remporter 16 victoires hors de leurs bases, ce qui est également un nouveau record. Il faudra donc s’accrocher et être très fort pour pouvoir faire mieux que ce Manchester là les prochaines saisons. Même si la sortie de route prématurée en Ligue des Champions a fait mal, 2017-2018 restera un exercice plein pour les hommes de Guardiola. Une identité de jeu qui en fait un champion exceptionnel. La saison prochaine, si l’équipe reste au complet et qu’un ou deux joueurs viennent renforcer le groupe, comme l’annoncait Pep en conférence de presse, la domination de Manchester City sur la Premier League ne fait peut-être que commencer.