Chaque fois que Roger Federer [VIDEO]redevient numéro un mondial, on est obligé de parler de son âge. Premièrement car il s’approche des 37 printemps et qu’il est toujours le patron du circuit, ce qui est exceptionnel, et ensuite parce qu’il bat toujours son propre record, celui du plus vieux joueur en tête du classement ATP [VIDEO]. Un événement devenu presque trop banal…

Federer N.1 pendant la saison sur terre et sans jouer

L’an passé déjà, le Suisse avait renoncé à jouer sur terre battue pour pouvoir faire une deuxième partie de saison pleine.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Pour lui, la surface ocre est la plus difficile à appréhender et elle est en plus la plus éprouvante. A 36 ans, ce choix peut décevoir les fans mais il est des plus compréhensibles.

De plus, Federer doit surveiller son dos et l’accumulation de matches ne l’arrange pas. Encore une fois, à son âge et selon des choix qui sont logiques comme une plus grande chance de briller sur gazon et sur dur tout en se réservant une plage de repos conséquente, ses décisions semblent logiques. Le paradoxe est qu’il reprend les commandes du classement en étant absent des courts depuis mars et sur la surface qui lui réussit le moins. Une semaine de plus à gratter pour le Bâlois est toujours bon à prendre, lui qui a déjà passé 309 semaines dans cette situation.

Numéro un pour ses 37 ans ?

Et si Rafael Nadal, engagé cette semaine au Masters 1000 de Rome, ne gagne pas le tournoi, Federer prolongera son règne. Il pourrait d’ailleurs être numéro un mondial à l’entame de Roland Garros, encore une fois sans y participer.

Nadal aura encore de gros points à défendre à Paris car il est le tenant du titre Porte d’Auteuil. Un accident de parcours et RF augmentera son avance en termes de points sur son rival de toujours. Et pourquoi pas le voir encore tout en haut le 8 août, jour de son anniversaire où il fêtera ses 37 ans? Il faudra pour cela conserver son titre à Wimbledon...

Djokovic, Wawrinka et Murray dégringolent

La photographie du classement ATP ces dernières semaines ne ressemble plus du tout à ce que nous connaissions ces deux dernières années. Le Top 10 en particulier. Si Federer et Nadal sont encore présents et aux plus hauts rangs qui plus est, Novak Djokovic pointe au 18e rang mondial, son pire classement depuis octobre 2006. Le Suisse Stan Wawrinka est retombé à la 23e place et Andy Murray est désormais 45e. Le premier Français se nomme Lucas Pouille, il occupe la 16e place mondiale cette semaine.