Sans jouer depuis mars, Roger Federer [VIDEO] est redevenu numéro un mondial ce 14 mai. La raison : l’élimination de Rafael Nadal [VIDEO] en quarts de finale contre Dominic Thiem. L’Espagnol qui était le tenant du titre perd donc les 2000 points de sa victoire finale de l’an passé.

Nadal avait trop de points à défendre sur terre

Federer a décidé de zapper la saison de terre battue comme la saison dernière, ce qui lui avait permis de rester au plus haut niveau pendant toute la saison et de gagner notamment un nouveau titre à Wimbledon.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Encore une fois, sans parler de la suite de son parcours 2018, son choix s’avère judicieux car il se repose pendant que les autres jouent et que malgré son absence, il retrouve le trône et ce, plus tôt que prévu.

En effet, Nadal avait beaucoup de points à défendre entre Monte Carlo et Roland-Garros où il devait quasiment tout gagner. Peut-être que Federer le savait aussi même s’il n’est pas présent sur l’ocre pour s’économiser et non pas pour calculer ce que fera Nadal.

36 ans et 9 mois et toujours au Top

Quoi qu’il en soit, le Suisse retrouve les sommets de la hiérarchie mondiale à 36 ans et 9 mois. Il était déjà le plus vieux numéro un de l’histoire. Chaque fois qu’il le redevient, il bat par conséquent son propre record et repousse encore les limites qui seront difficiles à atteindre. D’autant plus que Nadal doit gagner le Masters 1000 de Rome cette semaine pour repasser devant. Si ce n’est pas le cas, Federer restera le patron lundi prochain et aussi pendant les Internationaux de France. Et si Nadal ne gagne pas à Paris où il est le tenant du titre, la durée du siège du Bâlois pourrait bien se prolonger plusieurs semaines.

Djokovic au plus bas

Derrière les deux ténors du Tennis mondial, la jeune pépite allemande, Alexander Zverev, vainqueur à Madrid, complète le podium. A noter que Novak Djokovic a perdu encore 6 places cette semaine pour se retrouver 18e mondial, son pire classement depuis octobre 2006. De grands noms se trouvent même derrière lui comme Stan Wawrinka (23e) ou encore Andy Murray (45e). Le premier Français, Lucas Pouille, pointe lui au 16e rang.

Classement ATP au 14 mai:

  1. Roger Federer (SUI) 8.670 pts (+1)
  2. Rafael Nadal (ESP) 7.950 (-1)
  3. Alexander Zverev (GER) 6.015
  4. Grigor Dimitrov (BUL) 4.870
  5. Marin Cilic (CRO) 4.770
  6. Juan Martin Del Potro (ARG) 4.540
  7. Kevin Anderson (RSA) 3.660 (+1)
  8. Dominic Thiem (AUT) 3.545 (-1)
  9. John Isner (USA) 3.305
  10. David Goffin (BEL) 2.930