Alors que l'Olympique de Marseille s'apprête à disputer la finale de l'Europa League ce mercredi, ça s'active en coulisse concernant le fair-play financier. En effet, d'après la haute autorité, le club olympien ne respecterait pas le déficit autorisé, à savoir 30 millions d'euros sur trois ans. Ainsi, comme le Paris Saint-Germain il y a maintenant quatre ans, l'OM [VIDEO] devra négocier sa sanction avec les agents de l'UEFA et c'est ce qu'à tenter de faire le président McCourt.

"Il faut nous comprendre"

A l'instar du ParisSaint-Germain, l'Olympique de Marseille est dans le collimateur de l'UEFA concernant le respect du fair-play financier.

Sous menace d'une sanction possible suite aux nombreux investissements depuis quelques mois, le club dirigé par McCourt tente par son biais, de minimiser les faits. Ainsi, l'actionnaire a souligné l'état de finance désastreux que lui a laissé sa prédécesseure, Margarita Louis-Dreyfus et qu'il fallait du temps au club de pouvoir reconstruire le tout : "Nous supportons le fair-play financier, totalement. Il faut nous comprendre, nous sommes dans une période de reconstruction. Notre projet qui se nomme l'OM Champions Project est le fruit d'une construction saine. Et pour que tout fonctionne, il nous faut investir dans les joueurs, dans un centre de formation ect..Nous souhaitons que l'on reconnaisse qu'il y a un héritage à assumer et de ce fait, un redressement à faire". Frank McCourt poursuit son propos en estimant que Marseille est en pleine discussion avec l'UEFA et qu'il est optimiste quant à la suite de la procédure : "Il y a une saine discussion avec l’UEFA autour de cela, je suis optimiste pour la suite."

L'OM sera fixé après la finale

Alors que l'OM [VIDEO] est suspendu à la décision, pour le moment, le club n’a reçu aucune notification de la haute autorité.

Il semblerait que l'instance de contrôle de l'UEFA (ICFC) ait décidé de repousser sa décision comme le dit L'Equipe dans son édition du mardi 15 mai.

Une manière de laisser un peu de répit au club olympien pour se concentrer à fond sur sa finale d'Europa League face à l'Atlético Madrid ce mercredi. Mais que risque le club exactement ? Il peut s'attendre à des mesures l'obligeant à rentrer dans les clous le plus rapidement possible ou alors une restriction en terme de recrutement. Si a priori la sanction devra être clémente, c'est encore un dossier délicat à gérer pour la direction de l'OM. Affaire à suivre....