Avec cette quatrième place en Ligue 1, synonyme de non-qualification en Ligue des champions la saison prochaine, la fin d'exercice de l'OM a été contrastée. Même si le club a retrouvé une certaine visibilité sur la scène européenne, de part sa finale en Europa League, il faudra cette fois-ci ne pas se rater sur le Mercato, notamment sur le front de l'attaque. Depuis quelques semaines, la priorité des dirigeants est clair, remplacer Kostas Mitroglou et Valère Germain.

L'OM fixe un ultimatum pour Mario Balotelli

Pour se faire, Jacques-Henri Eyraud et Andoni Zubizarreta ont un objectif clair et affirmé, faire venir le buteur de l'OGC Nice [VIDEO], Mario Balotelli.

Désiré par les joueurs [VIDEO] et surtout par Rudi Garcia, l'Italien et son agent Mino Raiola sont en contact depuis plus d'un mois avec l'OM. Le joueur n'a, lui, aucune doute, il veut évoluer avec les phocéens l'an prochain. Désormais, le sort de l'international transalpin est entre les mains de Raiola, qui selon L'Equipe, se montre très gourmand.

Afin de compenser une indemnité de transfert minime pour un joueur de ce calibre (10 millions d'euros), le représentant de Mario Balotelli négocie le contrat le plus juteux possible, et espère faire de son client l'élément le mieux rémunéré de tout l'effectif marseillais. Marseille, qui n'a pas envie que ce dossier traîne en longueur, s'est donné un ultimatum pour boucler la transaction, le 30 juin. Ce délai expiré, l'OM pourrait abandonner cette piste.

L'OM a entamé d'autres négociations

Afin de ne pas agir dans l'urgence, comme cela a été le cas la saison dernière avec l'arrivée tardive de Kostas Mitroglou, l'état-major a entamé, en parallèle, des négociations avec d'autres buteurs. Il semblerait que le premier nom coché soit celui de Vincent Aboubakar. Joueur du FC Porto, le Camerounais, révélé à Lorient, était déjà dans le viseur lors du précédent mercato estival. L'arrivée de Moussa Dembélé est également une autre possibilité pour les olympiens. Mais dans ce dossier, l'OM devra oeuvré intelligemment avec un joueur certes très prometteur, mais qui a été forme au Paris Saint-Germain, et qui reste très attaché à son club formateur et sa ville natale. La rivalité entre les deux clubs pourraient donc être un problème.

Enfin, l'ultime piste se trouve en Espagne, et plus particulièrement au FC Séville. Récemment appelé en Equipe de France et réserviste pour la Coupe du Monde, Wissam Ben Yedder a passé un cap cette saison en Andalousie. Reste maintenant à savoir quels montants l'OM est capable d'injecter pour l'un de ces trois avants-centre.