Après le très beau match nul 3-3 lors de leur entrée dans la coupe du monde, les Portugais et les Espagnols devaient se frotter hier au Maroc et à l'Iran avec l'obligation de prendre les trois points pour se rapprocher d'une qualification en huitièmes de finale. Les Marocains, dos au mur après leur défaite inaugurale face aux Iraniens (1-0, but à la 95ème minute), se devaient de sortir une grosse performance face aux champions d'Europe en titre.

Cristiano Ronaldo, leader décisif

C'est dès la quatrième minute que le joueur du Real Madrid, laissé étrangement seul, marque un but d'une tête plongeante grâce à un beau service de João Moutinho, douchant d'entrée l'équipe marocaine.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Cristiano Ronaldo

Quelques minutes plus tard, Cristiano Ronaldo frappe juste à côté du but puis le Maroc commence à mettre la pression sur le but de Rui Patricio.

Il y aura plusieurs opportunités mais les Portugais tiennent bon. Guedes a même l'occasion d'aggraver le score mais son tir est stoppé par le gardien marocain. Les Lions de l'Atlasne sont donc pas parvenus à inscrire leur premier but dans cette compétition. Le Maroc se retrouve déjà éliminé du mondial russe malgré un beau jeu proposé mais le manque de réalisme a été trop criant face à un Portugal solide et un Cristiano Ronaldo une nouvelle fois plein de sang-froid.

L'Espagne s'impose contre l'Iran

Pendant de très longues minutes, les joueurs espagnols butent contre une équipe iranienne bien organisée et très compacte. David Silva se procure les premières occasions de but, soutenu par un Isco [VIDEO] démontrant ses facilités techniques. Côté iranien, l'équipe a tenté plusieurs fois des contres et arrive à maintenir le score nul à la mi-temps.

La Roja joue alors plus rapidement au retour des vestiaires et le portier iranien doit sortir une belle parade pour détourner un tir de loin de Sergio Busquets. L'Iran manque de peu d'ouvrir le score par l'intermédiaire d'Ansarifard et une minute plus tard, c'est Diego Costa qui marque un but plutôt chanceux après un bon travail d'Andrès Iniesta.

L'Iran réagit bien et Taremi manque la cible de peu ; les joueurs y ont même crû l'espace d'un instant après un but suite à un coup franc, mais après arbitrage vidéo, le but est refusé.

L'Espagne s'est faite bougée jusqu'au bout mais a réussi à remettre le pied sur le ballon pour aller chercher cette courte victoire 1-0 qui leur permet de passer en tête du groupe au côté du Portugal.