Après une entrée en lice manquée contre le Mexique dimanche 17 juin, la Mannschaft a sauvé l'honneur samedi dernier avec une victoire à l'arrachée contre une Suède dépitée. Une victoire savourée en fanfare par le staff allemand puisqu'elle offre aux hommes de Joachim Löw la possibilité de croire encore à la qualification en 8es de finale de ce Mondial 2018.

Il faut dire que leur victoire sur le fil, les Allemands l'ont apprécié de manière particulièrement vibrante sur le terrain et en dehors dès le coup de sifflet final.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Un peu trop d'ailleurs, puisque la sélection allemande a dû présenter ses excuses officielles pour avoir beaucoup trop affiché sa joie devant un banc de touche suédois totalement dépité par la tournure des événements.

Mais, on peut le comprendre, la Mannschaft est revenue de loin dans un match qu'elle a pourtant dominé de long en large dans les secteurs. 76% de possession de balle, 18 tirs aux buts dont 6 cadrés et 8 situations de corners viennent en tout cas attester d'une main mise de l'Allemagne sur la quasi-totalité de son match. On reste bien loin des difficultés de l'Argentine [VIDEO] en Russie.

Une victoire contre le sort

Mais, la victoire a véritablement eu du mal à se dessiner. Comme à l'image de son équipe plutôt battante, Robin Olsen aura été précieux dans les buts suédois. Car l'addition aurait pu être salée, très salée même sans des interventions d'autorité face à Müller, Timo Werner ou encore Marco Reus.

Barre transversale, Montant droit et carton rouge pour Boateng, les Allemands seront passés par tous les états sans abdiquer. Même réduits à dix, ils continueront d'aller de l'avant pour briser la poisse qui semble d'être accrochée à eux dès le début de cette coupe du monde [VIDEO].

Une attitude qui finira par payer à la 95e minute du match.

L'Allemagne de retour dans la course

Si l'ouverture du score de l'attaquant de Toulouse Ola Toivonen a un temps jeté le froid sur les nombreux supporters allemands présents dans le Stade Ficht, le magnifique coup franc de Toni Kroos sera venu les délivrer. L'Allemagne reste donc bien dans la course pour une possible qualification sur la suite de cette coupe du monde. Mais, le parcours ne s'annonce pas vraiment de tout repos.

Les quatre équipes du groupe F peuvent encore se qualifier. Il faudra que les Allemands (3 points) obtiennent une victoire la plus large possible contre la Corée du Sud (0 point), en espérant qu'en cas de victoire des Suédois sur le Mexique, ils soient classé au mieux avec le goal average. Un objectif qui reste en tout cas à leur portée avec le match incroyable qu'ils viennent de livrer.