La Roja s'est faite une belle frayeur lundi soir avant de concéder le match nul contre les Lions de l'Atlas, tandis que dans le même temps, la Seleção das Quinas se faisait surprendre par l'Iran en tout fin d'une 3e journée de mondial haute en couleurs dans le groupe B. Les deux formations obtiennent toutefois leur qualification pour les 8es de finale de ce Mondial 2018.

Il faut dire que, loin du sans faute réalisé par les Croates [VIDEO] ou les Belges dans ce début de mondial russe, l'obtention d'un ticket pour les huitièmes de finale de la coupe du monde n'aura pas vraiment été de repos dans le groupe B.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Après un premier match particulièrement intense, qui n'aura pas réussi à les départager, les Portugais et les Espagnols auront eu du mal à se montrer à leur aise face à des Iraniens et des Marocains non moins redoutables.

L'Espagne en tête du groupe

Une situation confirmée sur le terrain par une Roja à la traîne devant le Maroc, pendant que le Portugal s'offrait le luxe d'un surprenant relâchement face à l'équipe iranienne. Au final, c'est 2-2 pour l'Espagne qui sauve sa peau grâce à un but à la limite du hors-jeu de l'attaquant de Celta Vigo, Iago Aspas. Du côté du stade de Mordovie, Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers se font rattraper dans les dernières minutes pour finir 1-1 face à l'Iran.

Avec un meilleur ratio de buts au compteur, l'Espagne (5 points) prend donc la tête du groupe B tout juste devant le Portugal (5 points). L'Iran se classe troisième avec 4 points, laissant le Maroc fermer la marche avec 1 point. Et si, à Madrid tout comme à Lisbonne, les supporters savourent la qualification, on reconnaît qu'il faudra hausser le niveau de jeu pour espérer durer dans la suite de la compétition.

Le Portugal frustré

En huitièmes de finale, la sélection portugaise aura en tout cas fort à faire avec l'Uruguay qui est sortie première du groupe A (9 points), tandis que du côté de l'Espagne, on sera opposée à la Russie (6 points). Un tableau qui semble à priori nettement plus favorable à la Roja, mais qui n'exclut aucune surprise, après la belle entrée en matière des Russes dans leur mondial [VIDEO].

Cristiano Ronaldo et ses camarades n'ont quant à eux pas caché leur frustration. Après une rencontre totalement maîtrisée où elle pensait s'assurer la première place, la Seleção das Quinas a laissé filer la victoire. Un match nul qui les obligera à devoir faire avec la Céleste qui représente tout de même un gros morceau dans cette coupe du monde. Il faudra donc être bien présent au rendez-vous samedi pour arracher le précieux ticket des quarts de finale.