8

Dans un entretien au Parisien sur la nouvelle dynamique qu'il a réussi à impulser au Stade Rennais cette saison, l'ex-directeur sportif du Paris Saint-Germain a évoqué la situation de la formation désormais emmenée par Thomas Tuchel [VIDEO]. Et pour lui, aucun doute à avoir sur le fait que Neymar Jr n'a pas à jouer le rôle de patron du club.

Il faut dire que depuis l'arrivée du Brésilien dans la capitale française, l'ensemble de la presse se passionne de savoir qui est le véritable tenant du leadership au sein du club francilien. Entre les faveurs et les largesses accordées par Nasser Al-Khelaïfi et Unai Emery à l'endroit de la pépite du ballon rond depuis la saison dernière, le flou s'est rapidement installé.

Et pour celui qui dirige à présent d'une main ferme le Stade Rennais, le club ne devrait pas laisser traîner les ambiguïtés. Plus encore après les effets pervers de ce qu'il a lui-même pu vivre à Paris avec un certain Zlatan Ibrahimovic.

Sur Neymar : "Le patron ne peut pas être un joueur"

A la question qui lui a été posée de savoir si Neymar pouvait prétendre à être le leader du PSG, Olivier Létang a très vite opposé un "non" catégorique. S'il reconnaît les mérites de l'attaquant parisien sur le terrain, le président du Stade Rennais estime que le club doit toujours rester le plus important. La personnalité du joueur peut certainement appeler à une prise en compte particulière, mais en aucun cas, elle ne doit l'instituer en patron du club.

Une analyse que l'ancien joueur du Stade de Reims étend d'ailleurs à toute la sphère du Football en rappelant que "de toute façon, le patron ne peut pas être un joueur".

Une position que le nouveau coach parisien serait bien inspiré d'observer pour tenir un vestiaire avec lequel son prédécesseur aura eu bien du mal.

Un parcours parisien qu'il salue

D'un autre côté, le natif du Mans salue l'arrivée de Kylian Mbappé à Paris, alors qu'il avait initié le dossier pour l'attirer dès 2016. L'ex-directeur sportif parisien revendique aussi la paternité de la venue de Lo Celso qui poursuit une éclosion incroyable dans la capitale. Quand au cas d'Adrien Rabiot qui fait polémique chez les Bleus depuis quelques jours, il préfère éviter d'en rajouter.

Le dirigeant rennais affiche son affectation pour le joueur, et préfère le voir dans une carrière à la Paolo Maldini au PSG. Une séquence qui n'aura pas été sans un clin d'oeil à Ben Arfa dans le viseur du Stade Rennais. De quoi promettre un mercato intéressant, après une saison 2017-2018 [VIDEO] plutôt riche.