9

Le PSG a été sacré champion de France cette saison pour la 7e fois de son histoire, avec à sa suite Monaco et Lyon qui ont obtenu au bout du suspens les 2e et 3e places qualificatives pour la 64e édition de la Ligue des Champions. L'OM se contentera de la Ligue Europa, avec Rennes et Bordeaux, tandis qu'à Troyes et Metz, on pleure déjà la relégation en Ligue 2.

Il faut dire que la saison 2017-2018 a fait souffler un vent très particulier dans l'Hexagone. Entre l'emballement médiatique dû aux arrivées très remarquées de Neymar et de Mbappé au PSG, et les frasques de Patrice Evra à l'OM, le championnat de France aura connu le meilleur, non aussi le pire du football.

Et comme en 2015-2016, le club de la capitale est revenu au devant de la scène en raflant presque tout sur son passage en termes de distinctions collectives et individuelles, ne laissant que des miettes à ses poursuivants.

Le PSG se détache du lot

Après avoir cru à l'invincibilité à domicile cette saison, le PSG n'est pas passé loin du record qu'il détient avec 93 points (contre 96 en 2015-2016) au compteur, suivi de Monaco qui a chuté par rapport à l'exercice précédent pour s'établir à 80 points (-15). Une différence de 13 points avec son dauphin, alors qu'il n'était que de 8 en faveur des Monégasques l'année dernière.

Le club de la capitale affiche également les meilleurs performances à domicile (52 points contre 48 pour Monaco) et à l'extérieur (41 points contre 37 pour Lyon). De quoi donner à réfléchir aux autres géants français [VIDEO].

Le PSG va même jusqu'à pulvériser les compteurs avec 108 buts inscrits donc 70 à domicile (renversant le record du Racing club de Paris en 59/60).

C'est 4 fois plus que les 27 buts marqués par l'attaque caennaise cette saison.

En plus de la meilleure attaque, le club francilien se retrouve avec la meilleure défense, devant Montpellier (33) et Nantes (41), avec tout juste 29 buts encaissés. C'est 2,5 fois moins que les 76 buts encaissés par Metz, pire défense de la saison. Des chiffres qui peuvent donner le tournis, mais qui situe bien la supériorité des parisiens dans le football français durant cette saison.

De belles individualités pour marquer la saison

À noter même que c'est le vestiaire parisien qui s'est le plus démarqué cette saison. Malgré un parcours interrompu sur une blessure à la cheville, Neymar Jr s'est vu octroyer le trophée UNFP de meilleur joueur de l'année. Il faut dire que ses 19 buts et 13 passes décisives en 20 journées ont suffi à convaincre ses camarades tout comme ses adversaires sur le terrain. Le Brésilien devance Thauvin, auteur d'une belle saison avec 22 buts à l'OM [VIDEO].

Edinson Cavani aura lui été sacré meilleur buteur du championnat avec 28 réalisations. L'Uruguayen est même devenu cette année le meilleur buteur de l'histoire du PSG (170 buts) devant un certain Zlatan Ibrahimovic.