Le FC Barcelona et le défenseur français Samuel Umtiti, ont conclu un accord pour le renouvellement du contrat qui unit les deux parties pour les cinq prochaines saisons.

Une prolongation de contrat qui arrive après de longues semaines de négociations entre les dirigeants catalans et Arturo Canales le nouvel agent du français. L'ancien joueur de l'Olympique lyonnais est arrivé en 2016 en Liga, contre 25 millions d'euros, continuera de porter les couleurs blaugrana jusqu'en 2023. Grâce à sa solidité défensive, sa rapidité et son bon jeu aux pieds, Umtiti a pu s'imposer aux cotés de l'espagnol Piqué dans l'axe du FC Barcelone. Le club n'a pas précisé les clauses du contrats, mais selon MundoDeportivo, le français devrait voir son salaire augmenter de cinq millions d'euros (en passant de 3 millions d'euros à 8 millions d'euros par an).

De son coté, le club culé aurait fixé sa clause libératoire à 500 millions d'euros.

Il faut rappeler que le joueur était convoité par de nombreux clubs notamment en Premier League [VIDEO] où ses caractéristiques physiques correspondent à ce championnat. La presse anglaise avait évoqué son nom du coté de Manchester City et Manchester United.

Après cette prolongation au FC Barcelone, la Coupe du Monde prochain objectif d'Umtiti !

« Big Sam » va disputer sa deuxième grande compétition internationale avec l'équipe de France après l'Euro 2016. Le défenseur du Barça était arrivé sur la pointe des pieds chez les bleus en remplacent à la dernière minute Raphael Varane ( blessé) dans la liste des 23 et a disputé la majorité des rencontres comme titulaire. Mais cette fois, l'ancien lyonnais va disputer la coupe du Monde avec un tout autre statut.

Samuel Umtiti, formera avec son compère Rapahel Varane, une charnière centrale jeune mais très solide à la Coupe du Monde.

Top vidéos du jour

Les deux joueurs se sont imposés dans deux des plus grands clubs de la planète. Le numéro 23 du FC Barcelone est prêt pour disputer son premier mondial : « Depuis tout petit, je regarde les plus grandes compétitions à la télévision. C'est une très grande fierté et un rêve qui va se réaliser cet été» a t-il déclaré.

Mais l'équipe de France est tombée sur un groupe difficile, composé du Danemark d'Eriksen qui s'est défait facilement de l'Irlande en barrage, du Pérou qui n'a plus perdu depuis 15 rencontres et auteur d'une phase de qualification remarquable en zone AmSud et de l'Australie vainqueur de son barrage face à la Syrie dans la zone Asie, qui n'a rien à perdre en vue de son statut.