Qui peut succéder à Zinédine Zidane à la tête du Real Madrid ? Depuis l'annonce choc de l'entraîneur français de quitter la barre du Real, la question de sa succession occupe les journées de Florentino Perez, le président du groupe espagnol. Plusieurs noms sont de possibles alternatives pour le troisième de Liga [VIDEO], mais pour le moment, rien n'est concret.

Jurgen Klopp vient de refuser l'offre qui lui était adressée, et l'option Arsène Wenger traîne depuis le début des rumeurs. Mauricio Pochettino semblait être en pôle position pour reprendre le flambeau du Real la saison prochaine, mais la direction de Tottenham s'est montrée catégorique à ce sujet : non, Pochettino ne quittera pas les Spurs lors du Mercato.

Un nouvel échec de taille pour les merengues, qui doivent trouver au plus vite un remplaçant à "ZZ".

Tottenham refuse de laisser filer Pochettino en Espagne

La formation anglaise n'a pas fait de détour concernant la sortie de l'homme de 46 ans. C'est un grand non pour l'état-major de Tottenham, qui vient de faire signer une prolongation à l'Argentin. Le Real Madrid n'a plus qu'à se faire une raison et a porter son choix vers un autre grand nom du Football. Daniel Levy, le président de Tottenham, explique qu'une sortie de son entraîneur vers l'Espagne est impossible.

Pour tenir à distance les Espagnols, il a annoncé que le prix de Pochettino à la vente est de 48 millions d'euros. De quoi refroidir totalement les ambitions de Florentino Perez sur cette option. Même si le Real était tenté par une négociation avec les Spurs, Sky Sports précise dans son édition du jour que les Madrilènes vont finalement envisager d'autres possibilités.

Urgence au Real Madrid, alors que le mercato approche à grands pas

Avec le Mondial, les affaires du Real Madrid [VIDEO] sont d'autant plus complexes à gérer. Le plan pour le mercato estival doit être dressé, mais personne, actuellement, ne peut venir aider l'entente merengue. Alors que Cristiano Ronaldo a choisi de laisser planer le doute sur la suite de sa carrière et qu'une sortie de Gareth Bale est prévisible, le camp espagnol essaye de conclure en toute hâte la venue d'un nouvel homme fort dans l'équipe, en vain.

Un an après le prix record payé par le PSG pour un joueur, la Casa Blanca ne viendra pas égaler cet exploit en achetant quant à eux l'entraîneur le plus cher qui existe. Même si Pochettino a lâché des indices positifs aux supporteurs madrilènes il y a deux jours, rien ne pourra se concrétiser.