Aldo Kalulu ne devrait pas faire de vieux os dans l'enceinte Lyonnaise. Le jeune attaquant de 22 ans est actuellement prêté à Sochaux, mais ne devrait pas retrouver le banc de Bruno Génésio d'ici Septembre. La situation du joueur oblige la direction des Gones à prendre une décision rapide et sans détour concernant son avenir.

Alors que Nabil Fékir est encore dans le flou sur son transfert à Liverpool, et que Memphis Depay va être encore plus présent la saison prochaine dans le secteur offensif, Kalulu s'éloigne encore de l'OL.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Mercato

Après le club suisse des Young Boys Berne, voilà que c'est le Nîmes Olympique qui jette un oeil intéressé vers le footballeur.

Une pépite de l'OL prête à être vendue ?

Formé à l'OL entre 2012 et 2015 avant d'intégrer l'équipe première la même année, Aldo Kalulu a fait cette saison les beaux jours des Sochaliens, en inscrivant onze buts en 31 rencontres.

Mais un départ pourrait être prévisible cet été, et c'est du côté de Nîmes que tout pourrait se préciser. Alors que la formation de Bernard Blaquard va retrouver l'élite du football français lors de l'exercice 2018/2019, l'équipe va devoir se renforcer pour parvenir à garder une place en Ligue 1 [VIDEO].

Pour cela, le club Nîmois pense à faire partir son meilleur attaquant, Umut Bozok. En retour, un achat de Kalulu est en prévision pour palier à son départ. Un plan très bien ficelé, même si aucune avancée concrète n'a eu lieu pour le moment entre l'OL [VIDEO] et Nîmes. Arrivant en fin de période de prêt, aucune proposition de contrat ne sera faite au Français cet été pour le faire revenir dans les capitale des Gaules. Une occasion inespérée de mettre la main sur le jeune attaquant.

La presse rassemble ses informations dans le dossier Kalulu

Midi Libre évoque en premier l'intérêt des "Crocodiles" dans cette affaire.

Le journal précise que le joueur arrive en fin de contrat du côté de Sochaux, et qu'il pourrait bien faire partie des plans de l'entraîneur lors de ce Mercato. Cependant, tout le monde s'accorde à dire que le recruter ne sera pas une mince affaire, car une forte rivalité existe d'ores et déjà pour récupérer l'attaquant.

Les Young Boys Berne se sont déjà manifestés pour le faire signer en Suisse, mais d'autres prétendants pourraient également entrer en course pour lui. L'OL dispose donc de nombreux choix pour l'avenir de son ancien cadre, qui a tout juste 22 ans attire déjà plusieurs grands noms du football français.