Même si le départ de Zinédine Zidane [VIDEO] a complètement perturbé la Casa Blanca, Florentino Perez sait qu'il peut avoir des garanties sur l'avenir du futur coach du Real. Après la rumeur Mauricio Pochettino, lancée hier après-midi par Marca, c'est au tour d'Arsène Wenger d'être au coeur des suggestions à l'approche du prochain Mercato. L'ancien coach des Gunners, qui vient tout juste de quitter ses fonctions après 22 années de bons et loyaux services, est également en ligne de mire au PSG, où il serait courtisé pour occuper une place de choix au sein de la direction du club francilien.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Real Madrid

Le manager de 68 ans a encore de nombreux choix à faire pour la suite de sa carrière. Mais du côté de Madrid, son arrivée est peu probable.

Le Real Madrid refuse Arsène Wenger à l'approche du mercato

Ses qualités de coaching et sa présence au sein de l'équipe sont ses principales qualités, et elles ne sont plus à prouver.

Mais outre ses nombreuses vertus, Arsène Wenger n'est probablement pas la meilleure piste des Madrilènes. Le Français aurait ainsi refusé à plusieurs reprises les approches du Real Madrid au cours de sa carrière, et du côté espagnol, notamment des supporteurs, on apprécierait peu son côté "à l'ancienne". Des points négatifs, qui devraient repousser la possibilité de voir Wenger occuper la place de Zidane dans les semaines et les mois à venir. L'Equipe dresse cet état de fait, soutenu par Le 10 Sport, qui surenchérit en plaçant le technicien comme étant le potentiel futur manager général du PSG. Maintenant que le groupe de Ligue 1 a trouvé son entraîneur, le Strasbourgeois ne pourra pas être l'homme de la situation pour QSI, mais gardera une place de choix. Toujours est-il qu'au Real Madrid, c'est non pour Wenger.

Mauricio Pochettino grand gagnant ?

Le coach de Tottenham resterait prioritaire pour Florentino Perez. Après avoir prolongé avec les Spurs, l'Argentin de 46 ans est dans la shortlist de Madrid pour prendre la tête du Real [VIDEO]. Grand favori dans la course à la Maison Blanche, aucune officialisation n'est venue confirmer ou affirmer cette hypothèse. Quoiqu'il en soit, les dirigeants espagnols vont devoir revoir leurs plans pour le prochain mercato estival. Cette "surprise" de Zidane va en effet avoir des répercussions sur le club merengue, qui se préparait à aborder le début du marché des transferts. Le profil de Pochettino va être analysé dans les jours à venir, pour être certain qu'il est apte à diriger la Casa Blanca la saison prochaine.