Depuis son arrivée à l'Olympique de Marseille lors de l'été 2016, Hiroki Sakai n'a cessé de progresser sur la Canebière. Recruté gratuitement par les dirigeants phocéens, l'international japonais s'est rapidement intégré au sein de l'effectif de Rudi Garcia [VIDEO]. Si le club olympien ne possède que lui pour le poste de latéral droit, le joueur de 28 ans a tout de même dû faire face à la concurrence de Bouna Sarr [VIDEO] la saison passée, repositionné à une position qui n'était pas la sienne. L'ancien joueur de Hanovre 96 est rapidement devenu l'un des éléments importants dans l'esprit du technicien marseillais.

Ayant disputé près de 50 rencontres lors du dernier exercice, Hiroki Sakai a rapidement su se faire adopter par les supporters olympiens.

Auteur d'un seul but la saison passée, celui-ci a été inscrit lors du quart de finale retour d'Europa League face au Red Bull Leipzig. En marquant dans les tous derniers instants de la rencontre, l'international japonais assurait la qualification de son équipe pour le dernier carré de la compétition européenne. Ses très bonnes performances n'ont d'ailleurs pas manqué d'attirer la convoitise de nombreux clubs européens. Pour le conserver dans les prochains mois, l'OM devrait donc devoir se montrer très convaincant.

Plusieurs clubs européens seraient sur le latéral droit !

Comme nous l'apprend le London Evening Standard, Naples se serait positionné sur le latéral droit phocéen. Après avoir pris les rênes de l'équipe italienne, Carlo Ancelotti souhaiterait l'arrivée d'un nouveau défenseur de couloir.

Pour cela, le technicien italien ne serait pas contre l'idée de faire venir le joueur de l'OM. Cependant, ce n'est pas la seule équipe à vouloir activer ce dossier lors du prochain Mercato estival.

Toujours d'après le quotidien anglais, plusieurs autres écuries européennes pourraient tenter leur chance. En plus de Crystal Palace qui serait prêt à offrir 12 millions d'euros pour lui, Brighton, Leicester, le FC Séville, l'Inter Milan ou encore l'AC Milan auraient des vues sur le joueur de 28 ans. Les dirigeants phocéens devraient tout de même tout faire pour conserver l'international japonais. Sous contrat jusqu'en juin 2021, le club olympien pourrait avoir des arguments pour convaincre Hiroki Sakai de poursuivre sur la Canebière. Il semble donc très délicat d'imaginer un départ du latéral durant le prochain mercato estival.