L'avenir de Nabil Fékir est encore flou, alors que le Mercato approche à très grands pas. L'ouverture du marché des transferts le 9 Juin prochain pourrait ne pas être l'occasion pour le milieu offensif de 24 ans de sortir des Gones en vue de la saison à venir. En effet, le natif de Lyon pourrait se voir proposer une offre alléchante de la part de Liverpool, mais rien ne sera concrétisé si Jean-Michel Aulas, le président du club, ne donne pas son accord.

Une vente du joueur pourrait donc être grandement retardée, voire être dans l'impossibilité de se faire, au vu du grand attachement que porte l'entente Lyonnaise à son meilleur joueur.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Mercato

Un bras de fer au sommet pourrait avoir lieu pour ce footballeur, dont le prix est de 60 millions d'euros. Aulas s'accroche à l'espoir de conserver Fékir à l'OL [VIDEO], mais rien ne sera simple.

Liverpool veut forcer l'entrée pour Nabil Fékir, à une semaine de l'ouverture du mercato

Les rumeurs d'un départ du joueur vers Liverpool continuent d'enfler, et le Bayern Munich souhaiterait également en savoir plus dans ce dossier. Mais c'est bel et bien le cador de Premier League qui garde un temps d'avance. Jurgen Klopp aurait l'intention de faire une enchère très intéressante à la Capitale des Gaules, mais Jean-Pierre Bernès, l'agent de Fékir, a assuré qu'il ne bougerait pas tant que la haute direction de l'OL ne donnera pas un accord formel : "Je vais être clair, nous irons avec Nabil à Liverpool ou ailleurs, seulement lorsqu’il y aura un accord avec l’OL et si Jean-Michel Aulas me donne le feu vert."

Seulement, le président des Gones se refuse à l'idée de vendre son jeune talent, après avoir fixé son prix à 60 millions d'euros.

Le Progrès, un média proche du club, soutient qu'Aulas organise sa résistance pour l'empêcher de partir.

Une situation inconfortable pour l'OL

L'équipe française n'est pas obligée de revendre Fékir pour renflouer ses caisses. Seule une offre de 60 millions d'euros, voire bien plus, aurait une chance de convaincre le président de laisser filer sa pépite. Autrement, le français restera une saison supplémentaire en Ligue 1. Une situation complexe pour les clubs qui s'intéressent au cas du joueur, et qui souhaiteraient mettre la main sur lui.

De plus, Jean-Michel Aulas souhaiterait attendre la fin de la Coupe du Monde pour organiser sa vente, le temps que sa cote grimpe encore durant le Mondial avec les Bleus. Une très belle opération attend les Gones [VIDEO], s'ils sont prêts cet été à donner un bon de sortie à Fékir. Mais pour l'instant, l'état-major Lyonnais reste fermé aux attentes de Liverpool dans cette affaire.