L'OL et l'OM [VIDEO] vont devoir batailler s'ils veulent s'offrir Manolas. Le joueur Grec de 26 ans, courtisé par la Ligue 1 mais pas seulement, suscite des convoitises notamment depuis son but contre le Barça en Quarts de Finale de Ligue des Champions. Il devrait cependant continuer de faire les beaux jours de Rome à la rentrée. En effet, le défenseur central est dans le viseur des deux Olympiques, mais il ne ferait pas de la France une priorité. Alors que les Marseillais ont un pied en Italie depuis de nombreux mois, l'insertion des Lyonnais dans cette affaire est quant à elle inattendue.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne OM

Dans les projections des deux formations, le footballeur serait le complément de Marcelo chez les Gones et celui de Rami chez les Phocéens.

OM et OL impuissants pour Manolas ?

Les deux clubs de Ligue 1 auraient pu démarrer une bataille sans relâche pour récupérer Manolas dans leur équipe.

Finalement, le défenseur grec a mis tout le monde d'accord en refusant l'OM [VIDEO]suite à la non-qualification en Ligue des Champions, et il ne semble pas non plus enclin à rejoindre l'OL malgré l'approche directe du club de Bruno Génésio. La Capitale des Gaules lui aurait proposé de lever sa clause libératoire de 35 millions d'euros, en ajoutant un salaire annuel de 7,5 millions d'euros. Manolas a répondu par la négative à l'intérêt des Lyonnais. Après quatre saisons à Rome et avec un contrat qui arrivera à terme en 2022, Kostas Manolas entend bien poursuivre l'aventure au sein du club de la capitale italienne. L'OM et l'OL ne devraient cependant pas être les seuls à essuyer le refus du joueur, car le Borussia Dortmund, Chelsea ou encore la Juventus l'ont placé dans leurs tablettes.

Le Vieux Continent ouvre ses portes à Manolas en vue du mercato

Le coup de tête contre le FC Barcelone a sauvé son équipe et a permis à Manolas de taper dans l'oeil des plus grands noms du football européen.

Fidèle à son poste, le défenseur central refuse de laisser l'AS Roma orpheline. Rudi Garcia avait pourtant réussi à approcher le footballeur, qu'il avait connu lorsqu'il était entraîneur des Romains, entre Juin 2013 et Janvier 2016. La force de son coaching aurait pu le faire céder, mais la non-participation à la C1 a contraint l'entraîneur français à revoir ses plans dans ce dossier d'envergure. Eusebio Di Francesco devrait sans doute garder son élément grec la saison prochaine. A moins que le coach Italien ne souhaite revoir ses prévisions à la dernière minute.