Pour son entrée en lice dans la Coupe du Monde, l'Angleterre s'est imposée 2-1 face à la Tunisie, grâce à deux buts de son capitaine Harry Kane. Dans l'enceinte bouillante de Volgograd, l'attaquant de Tottenham a en effet inscrit un doublé (dont un but de la tête dans le temps additionnel) pour permettre à sa sélection d'empocher trois précieux points en vue de la qualification pour les 8e de finale. Le Royaume d'Albion respire.

Harry Kane sauve le Royaume en Russie

Les Trois Lions ont dû batailler ferme pour se sortir du piège. Auteurs d'un bon début de match, illustré par l'ouverture du score de Harry Kane en renard des surfaces, les joueurs de Gareth Southgate se sont ensuite montrés beaucoup moins inspirés, et ont offert un pénalty à leur adversaire suite à une faute grossière de Kyle Walker sur Ben Youssef (transformé par Sassi).

La suite de la partie fut davantage fermée, les Tunisiens s'appliquant surtout à défendre rageusement leur surface contre les attaques anglaises, de plus en plus pressantes au fil des minutes. Volontaires mais brouillons, les attaquants britanniques se sont montrés incapables de tromper la vigilance tunisienne, jusqu'à ce qu'un ultime ballon ne trouve la tête d'Harry Kane esseulé au second poteau.

Une performance qui va encore rehausser le prestige de l'attaquant de Tottenham, déjà auteur d'un très bonne saison en club (30 buts en Premier League) et dont le nom circule souvent du côté du Real Madrid [VIDEO]. Il est le premier Anglais à réaliser un doublé en Coupe du Monde depuis Gary Lineker en 1990. Le brassard semble lui réussir.

La Tunisie perd des points

L'histoire est évidemment moins belle pour la Tunisie.

Top vidéos du jour

Sans cette égalisation tardive, elle aurait pu réussi l'un des gros coup de cette première semaine de Coupe du Monde, pourtant déjà riche en surprises (victoire du Mexique face à l'Allemagne, match nul entre l'Islande et l'Argentine…). Une défaite qui risque d'être lourde de conséquences pour les Aigles de Carthage, opposés à la Belgique pour leur prochain match. En quatre participations, la Tunisie n'est jamais parvenu à passer la phase des poules.

Pire encore, elle a vu son gardien titulaire Mouez Hassen, auteur de plusieurs parades dès l'entame du match, sortir sur blessure, touché à l'épaule gauche après seulement 14 minutes de jeu. Il lui faudra trouver les ressources nécessaires pour rebondir après cette double désillusion, si cruelle pour un premier match de Coupe du Monde. Mais elle ne manque pas de courage, à l'image des autres équipes africaines qualifiées pour le Mondial en Russie, et qui illustre la montée en puissance de ce continent au sein de la planète Football. L'autre confrontation du groupe G à vu la Belgique tranquillement se débarrasser du Panama (3-0).