La Mannschaft et la Seleçao faisaient leur entrée dans le tournoi aujourd'hui et espéraient se positionner en l'emportant face à des adversaires à priori plus faibles comme le Mexique ou la Suisse. Les champions du monde en titre, toujours coachés par Jochim Löw, comptaient bien se reposer sur leurs vécus et leurs certitudes collectives, tout comme les Brésiliens, auteurs d'un beau parcours en qualification.

L'Allemagne face à un mur

Le match est rythmé et intense grâce à deux équipes qui se procurent des occasions. Les Allemands [VIDEO] dominent et ont la possession du ballon pendant que les Mexicains se projettent très vite vers l'avant dès que la possibilité s'offre à eux malgré un manque de précision dans le dernier geste.

L'Allemagne ronronne un peu trop et c'est Lozano qui ouvre la marque à la 35ème minute pour le Mexique après une contre-attaque magnifique de vitesse.

Peu après, Ochoa détourne un coup-franc de Kroos sur la transversale et préserve le 1-0 à la mi-temps.

Les Allemands continuent dans un jeu assez stérile à la reprise ; seul Draxler apporte un peu de mouvement et les multiples frappent ne font pas mouche. Le Mexique a du mal à garder la balle mais défend corps et âme. Layun aurait même pu aggraver la marque par deux fois mais le score en reste là malgré les dernières tentatives de Kroos ou Brandt. 1-0 pour un Mexique surprenant qui a tenu bon et qui s'empare de la première place du groupe F.

Top vidéos du jour

Le Brésil tenu en échec

Les Auriverdes prennent peu à peu le jeu à leur compte et se procurent des occasions ; la relation Neymar-Coutinho promet et Paulinho voit sa frappe détournée par le gardien suisse. A la 20ème minute, Coutinho frappe en dehors de la surface et enroule un tir sublime qui donne l'avantage au Brésil.

La Nati ne propose pas grand chose sur le terrain et subit la domination brésilienne.

Au retour des vestiaires, les Suisses sont un peu plus entreprenants et finissent par marquer à la 50ème minute grâce à une tête de Zuber sur corner.

Le Brésil a du mal face à l'organisation suisse et bute sur des joueurs agressifs qui contrôlent bien Neymar [VIDEO]. Pendant les 20 dernières minutes de jeu, les Brésiliens s'acharnent et tirent au but un grand nombre de fois (21 tirs dont 5 cadrés) ; à côté, au-dessus, contrés et Sommer qui fait les arrêts nécessaires. Rien n'y fait.

Le Brésil et la Suisse font donc match nul 1-1 au terme d'un match plaisant. Les favoris ont décidément des difficultés à s'imposer dans ce début de Coupe du Monde.