Cet après-midi, la France et l'Uruguay s'affrontaient dans le premier match des quarts de finale de la Coupe du Monde en Russie. Les Bleus sortaient d'un match spectaculaire remporté 4-3 face à une Argentine sans idée et la Celeste d'une victoire face au Portugal, champion d'Europe en titre. Les Uruguayens étaient privés de Cavani, pas remis de sa blessure, et côté français, c'est Tolisso qui a remplacé Matuidi, suspendu.

Les Bleus se qualifient

Après une première situation chaude pour l'Uruguay en début de partie, le match met du temps à se décanter et reste fermé. Mbappé [VIDEO] place déjà quelques accélérations fulgurantes et les Uruguayens durcissent le jeu en mettant des coups et en faisant des fautes.

A la 18ème minute, l'attaquant du PSG a la possibilité d'ouvrir le score, bénéficiant d'une belle remise de Giroud, mais ne cadre pas sa tête alors qu'il est seul.

Les Français continuent de dominer mais peinent à se créer des occasions franches, Griezmann [VIDEO] n'est pas au mieux et fait de mauvais choix.

C'est pourtant de lui que vient le déclic à la 40ème minute sur un coup franc qui trouve la tête de Varane, lancé à toute vitesse, qui trompe la vigilance du portier uruguayen. La France mène 1-0.

Juste avant la mi-temps, les joueurs de la Celeste manquent de peu l'égalisation à cause d'un grand Lloris ; celui-ci sort une parade digne des plus grands pour empêcher Caceres de marquer et la France préserve son avantage.

Au retour de la pause, les Bleus tiennent le ballon, et restent actifs. Leurs adversaires perdent vite la balle et on ressent l'absence de Cavani. A la 61ème minute, Griezmann tente une frappe presque anodine mais Muslera fait une terrible faute de main et dévie le tir dans ses filets. 2-0 pour la France.

Plus grand chose à se mettre sous la dent jusqu'à la fin de la partie hormis une tentative uruguayenne qui frôle le poteau de Lloris et quelques échauffourées.

Une victoire et des satisfactions

L'équipe de France se présente en demi-finale avec quelques satisfactions. Le milieu Pogba-Kanté est très prometteur et a encore fonctionné à merveille, les latéraux sont solides malgré quelques largesses défensives par moment et la défense centrale a fait preuve de maîtrise. Giroud a été utile avec ses déviations et Mbappé semble progresser à chaque match.

Griezmann, malgré son titre d'homme du match, ne semble toujours pas complètement entré dans son Mondial mais reste un élément indispensable à cette équipe qui peut désormais rêver du Graal.