C'était une très belle occasion pour les Monégasques de renforcer leur milieu de terrain, mais ils vont devoir faire l'impasse sur ce joueur. En effet, William Carvalho, footballeur de 26 ans, originaire d'Angola, ne foulera pas les terrains avec le club de la Principauté. Il vient d'officialiser son départ vers la Liga, et plus précisément vers le Bétis Séville. Mais ce nouveau coup dur pour l'AS Monaco ne va pas l'empêcher de suivre d'autres pistes d'envergure.

Une pépite qu'il ne fallait pas rater pendant ce mercato

Leonardo Jardim peut néanmoins avoir quelques regrets.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Mercato

L'homme de 43 ans, qui a entraîné le Sporting CP il y a quelques saisons, a pu entrevoir toutes les qualités footballistiques de Carvalho une fois sur le terrain. Le jeune milieu de terrain avait déjà, à ce moment-là, tapé dans l'oeil du futur coach de l'AS Monaco [VIDEO].

Réputé pour sa puissance et sa faculté de se projeter rapidement vers l'avant, l'Angolais avait tout pour plaire, mais les dirigeants du Rocher auraient du être davantage rapide et convaincants dans leurs démarches.

Dix-huit millions d'euros, plus dix millions de bonus, voilà le prix total payé par l'équipe de Quique Setien pour s'attacher ses services. Omniprésent durant le Mondial avec ses compères portugais, Carvalho était véritablement l'homme à trouver pendant ce Mercato estival. Présent au Sporting CP depuis cinq saisons, l'homme de 26 ans va maintenant découvrir la Liga, championnat [VIDEO] dans lequel il n'a jamais joué durant sa carrière.

Monaco voulait venir à la rescousse du milieu de terrain, mais plus tard

La raison du départ est claire, et elle ne concerne pas le club en lui-même.

Vers la fin de la saison, plusieurs des cadres des Leoes se sont fait agresser dans leur vestiaire par des individus cagoulés. Cet événement a convaincu plusieurs membres de l'équipe à faire leur valise pour se trouver une nouvelle destination au plus vite.

Devant les possibles menaces qui guettent maintenant la formation portugaise, des baisses de prix ont eu lieu afin de faciliter une vente cet été. En effet, le PSG avait proposé en janvier dernier 40 millions d'euros, refusé par la direction. Plusieurs semaines plus tard, après les débordements, le Bétis Séville a pu obtenir Carvalho pour deux fois moins cher. Les Monégasques, quant à eux, ont expressément demandé du temps à la sélection ibérique avant de pouvoir acheter leur milieu de terrain, scellant définitivement leur sort dans cette affaire.