Le Paris Saint-Germain semble de plus en plus proche d'un nouveau grand coup ! La direction francilienne, qui piste le jeune Julian Weigl depuis un bout de temps, pourrait parvenir à conclure un accord avec le Borussia Dortmund. En recherche constante de nouveaux cadres pour son milieu de terrain, l'équipe de Thomas Tuchel pourra accueillir le footballeur de 22 ans si son prix de vente correspond aux capacités financières du club français.

Dortmund ouvre la porte à Weigl, le PSG peut s'engouffrer

Selon les informations de Bild, le jeune milieu de terrain du Borussia Dortmund à donc champ libre pour rejoindre la capitale française durant ce Mercato.

Si transfert il y a, le footballeur retrouvera Thomas Tuchel, son entraîneur entre 2015 et 2017. Les Borussen ont d'ores et déjà fixé le prix de leur joueur, et il est de 50 millions d'euros. Surveillé de près par l'UEFA concernant le fair-play financier, le PSG a déjà provoqué la vente de plusieurs de ses cadres afin de pouvoir garder plus de liberté quant à un nouvel achat.

Mais malgré ce prix abordable, Paris [VIDEO]va devoir mettre les bouchées doubles pour terminer l'opération de transfert entre l'Allemagne et la France. Le départ de Thiago Motta en juin dernier a laissé une place vide au coeur de l'écurie parisienne, que l'équipe ne parvient toujours pas à combler pour l'instant. A ce propos, Thomas Tuchel s'est laissé aller à quelques paroles suite à la défaite en match amical contre le Bayern Munich, samedi dernier : "je crois que le marché commence maintenant, je ne veux pas devenir fou en y pensant et rester concentré [...] Nous devons d'abord penser aux positions que j'ai citées et, ensuite, construire une base".

Julian Weigl, nouveau rempart des problèmes du Paris Saint-Germain

Plusieurs grands noms de la planète Football sont cités pour répondre aux attentes des Parisiens pour leur milieu de terrain. Mais sur ces quelques pistes d'envergure, plusieurs commencent à se préciser, ce qui cause du tort au PSG [VIDEO]. C'est notamment le cas d'Axel Witsel, courtisé par l'écurie francilienne, mais qui a des chances de continuer sa carrière à Dortmund. Il reste aussi le cas Antonio Rudiger, mais dont la piste n'évolue pas pour le moment. En Italie, Miralem Pjanic est toujours en ligne de mire, mais ce dernier est sous la surveillance de plusieurs grandes écuries à travers l'Europe. En somme, Paris a peu d'options en cette fin juillet, et va devoir lancer au plus vite des négociations pour obtenir Julian Weigl.