La concurrence est très forte dans ce nouveau dossier Mercato. Le cas Miralem Pjanic, débattu entre plusieurs ténors à travers l'Europe, devrait trouver une issue d'ici peu. Et au vu des derniers renseignements, le Paris Saint-Germain devrait passer à la trappe face à ses adversaires, et plus particulièrement un : Manchester City. Le groupe anglais pourrait en effet avoir assez de poids financier afin de convaincre le club du joueur, la Juventus, de le laisser partir. Mais tout peut encore se passer dans cette affaire d'ici la fin de l'été, et Paris n'a sûrement pas dit son dernier mot.

Pep Guardiola au premier plan pour recruter Miralem Pjanic

La rivalité dans ce dossier est l'une des plus rudes qu'à du affronter le Paris Saint-Germain [VIDEO] jusque-là.

Plusieurs grands clubs sont à la poursuite de Miralem Pjanic durant ce mercato, mais aucun n'est parvenu à définitivement mettre la main sur lui pour le moment. Tandis que les rumeurs battent leur plein le concernant, avec notamment un envoi vers le FC Barcelone pour devenir le successeur d'Andres Iniesta, Chelsea et Manchester City sont également en lice pour lui. L'intérêt du PSG, quant à lui, vient d'être récemment révélé par Mundo Deportivo.

Seulement voilà, même si plusieurs écuries veulent se proposer pour recueillir le serbe de 28 ans, les Citizens ont une longueur d'avance, car Pep Guardiola, le sélectionneur de cette équipe, serait prêt à proposer une énorme indemnité financière à la Juventus pour leur milieu de terrain. D'après la Gazzetta dello Sport, Manchester City serait prêt à remettre 100 millions d'euros à la direction turinoise pour récupérer leur élément.

Un salaire de huit millions d'euros par an serait également au coeur des négociations.

Peine perdue pour Paris sur l'option Pjanic ?

Le PSG [VIDEO] prend un sérieux retard dans cette nouvelle affaire, mais n'a pas dit son dernier mot. L'organisation de Nasser Al-Khelaïfi entend bien faire un grand mercato, et devrait continuer son forcing pour ce joueur serbe, avant que la concurrence ne mette la main sur lui. Chelsea et le FC Barcelone, quant à eux, veulent également prendre place dans les débats pour Pjanic.

La Juventus, qui veut provoquer la vente de plusieurs cadre suite à l'arrivée de Cristiano Ronaldo sur ses terres, va avoir l'embarras du choix concernant la future destination de son joueur. Face à autant de convoitises pour un seul footballeur, les Italiens pourraient jouer la carte de la surenchère.