La plupart des joueurs désireux de partir ou étant sur les listes de départs sont généralement poussé vers la sortie sur un transfert. Mais dans certains cas, comme celui d'Henri Bedimo, les choses ne se passent pas du tout comme cela. Le Camerounais de 34 ans, présent dans le club marseillais depuis maintenant trois saisons, et sur le point d'être mis dehors par sa direction. Le manque de présence aux entraînements était d'abord la cause évoquée de son départ forcée, mais il s'avère que les choses sont bien différentes pour son cas.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne OM

L'OM contre la concurrence de Ligue 1 dans l'affaire Bedimo

En n'étant pas convoqué pour le premier match de la saison contre Béziers, les choses étaient déjà claires pour Henri Bedimo.

Clairement pas dans les plans de Rudi Garcia pour la saison à venir, en tant que titulaire ou même en joueur de rotation d'effectif, le Camerounais de 34 ans, qui ne s'est pas présenté aux dernières séances d'entraînement de l'OM, ne faisait aucun doute sur son départ proche du camp Olympien. Mais outre les raisons probables d'un licenciement, c'est à cause de tout autre chose que les Marseillais ont décidés de faire leur choix.

Henri Bedimo est à l'origine de la construction d'une académie dans sa ville natale, à Douala. Le défenseur aurait pris le club le Montpellier comme partenaire, soit une équipe concurrente. Pour l'état-major phocéen, cette académie est un motif d'exclusion. Mais le journal L'Equipe assure dans ses colonnes que les Marseillais étaient déjà au courant de ce projet, qui avait déjà commencé avant même la signature de Bedimo à l'OM [VIDEO]. Suite à cette décision, l'incompréhension règne dans l'entourage du joueur.

Une mauvaise fin pour un membre du club phocéen

C'est une bien triste fin pour l'un des joueurs de cette équipe française, qui conservait depuis quelque temps un statut d'indésirable aux yeux des Olympiens.

Quoiqu'il en soit, les semaines à venir promettent d'être agitées pour lui, et son aventure à l'Olympique de Marseille se termine brutalement. Sans aucun doute le prochain rendez-vous entre le défenseur et l'équipe, qui se fera aux tribunaux, aura une couverture médiatique très forte.

Maintenant que l'affaire Henri Bedimo est sur le point d'être conclue, Marseille peut se concentrer sur les joueurs qu'elle garde en vue depuis plusieurs semaines, et pour certains, depuis plusieurs mois. La sélection phocéenne veut enfin démarrer son Mercato estival, car jusque-là aucun départ n'a été officialisé, et aucune arrivée ne semble voir le jour à la mi-Juillet.