En pleine tournée de préparation estivale aux Etats-Unis, le manager de Manchester United José Mourinho s'est laissé aller à quelques confidences sur l'allure que pourrait avoir son affectif d'ici le début de la saison prochaine. Connaissant le goût du "Special One" pour le changement et les transferts onéreux, la presse britannique spécule sur une refonte totale du secteur défensif des Red Devils.

La parole est à la défense

Alors que l'attaque de Manchester United pourrait prochainement perdre Anthony Martial [VIDEO], on se prépare également à du mouvement dans les autres secteurs de jeu du côté d'Old Trafford.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Mercato

C'est un fait: José Mourinho ne lésine jamais sur les moyens pour attirer de nouveaux joueurs. Et la puissance financière, autant que l'aura sportive des Red Devils, demeurent intacts.

Selon plusieurs médias britanniques, le coach portugais aurait ainsi fait part de son désir d'enrôler un défenseur central de renom afin de renforcer sa défense. Sa liste comprendrait quelques grands noms, dont ceux de Toby Alderweireld et de Leonardo Bonucci, mais aussi celui de Harry Maguire.

Le géant anglais de Leicester sort d'une excellente Coupe du monde, atteignant le stade des demi-finales avec les Three Lions et impressionnant les observateurs par sa combativité [VIDEO]. Les Foxes ont d'ors et déjà signifié leur volonté de garder leur joueur de 25 ans, recruté l'été dernier pour 17 millions de livres en provenance de Hull City. Une revalorisation salariale serait d'ailleurs à l'ordre du jour, mais un gros chèque de Manchester United avant la fin du Mercato pourrait changer la donne (le Daily Mail évoque la somme de 65 millions de livres).

Même à United, il faut vendre avant d'acheter

Les grandes manoeuvres ont commencé. Daley Blind parti à l'Ajax Amsterdam, José Mourinho a déjà obtenu la signature du latéral Diogo Dalot en provenance du FC Porto pour 17.4 millions de livres. Aussi bien capable d'évoluer dans le couloir droit comme dans le couloir gauche, le défenseur portugais de 19 ans [VIDEO] vient revitaliser un secteur défensif dont la valeur sûre à ce poste se nomme toujours Antonio Valencia (33 ans).

Mais avant d'acheter davantage, les Red Devils, qui possèdent déjà une pléthore de joueurs à ce poste, pourraient être obligés de vendre. Le moment du départ pourrait donc également avoir sonné pour Chris Smalling, Phil Jones, Marcos Rojo, Eric Bailly et Victor Lindelof. Un dégraissage en règle, qui pourrait susciter l'intérêt de bien des équipes en Premier League. Le défenseur argentin Rojo, tout juste de retour de la Coupe du monde, pourrait être le premier à partir, tandis que l'ivoirien Bailly n'aurait plus les faveurs du coach portugais (pourtant responsable de son arrivée du côté d' Old Trafford en 2016). Quant aux autres, il faudra prouver au "Special One" qu'ils ont encore leur mot à dire.

Le jeu des chaises musicales commence...