L'OM voudrait mettre un pied dans le dossier Simon Kjaer, mais pourrait bien se retrouver face à plusieurs obstacles de taille. Le club marseillais, qui veut ressouder sa défense centrale, n'a pour le moment pas dépensé le moindre sou pour un footballeur.

Le capitaine de l'Equipe du Danemark, qui vient de faire un très bon Mondial avec la sélection nationale, vient de se retrouver dans les petits papiers de l'OM. Mais ce dossier s'avérerait plus complexe que prévue. Deux principales causes à cela : le prix du joueur, ainsi que la concurrence très forte autour de cette pépite.

Séville refuse de voir partir Kjaer à l'OM lors de ce mercato

Simon Kjaer est encore loin de l'Olympique de Marseille.

Les directives d'Andoni Zubizarreta sur l'engagement de nouveaux cadres défensifs sont claires, mais dans cette affaire, le Mondial pourrait compliquer beaucoup de choses. Le prix du défenseur, abordable de prime abord pour le club de Frank McCourt, s'est vu grimpé en flèche suite aux très bonnes prestations du capitaine des Danish Dynamites en Russie. A cette hausse de prix vient s'ajouter une concurrence toujours plus féroce et encore mieux organisée, prête à contrer les plans de l'OM.

Nous ne sommes qu'au début de l'été, mais malgré les agitations dans le camp de Rudi Garcia, aucun changement majeur n'a eu lieu pour le moment. Sans recrues de poids pour leur effectif, les Marseillais veulent entamer leur Mercato de la meilleure des manières. Le FC Séville, club de Kjaer, garde toutes les cartes en main pour laisser filer ou non ce talent prometteur de 29 ans.

Devenue une priorité pour l'OM, le numéro 4 Danois "fait fantasmer le club" d'après l'Equipe. Le rêve va-t-il devenir réalité lors de ce mercato ?

Un duo de choc entre Rami et Kjaer pour la saison à venir

Après son passage à Lille, Simon Kjaer était déjà dans la liste des joueurs à suivre en Ligue 1. En contrat avec la Liga jusqu'en 2021 et avec une valeur d'au moins 10 millions d'euros selon Transfermarkt, le footballeur pourrait constituer un duo très efficace avec Adil Rami dans la charnière centrale. La prudence est de mise suite à la Coupe du Monde, qui lui a notamment permis de se révéler aux yeux du grand public.

A presque trente ans, le Danois pourrait cependant faire partie de la shortlist de l'OM [VIDEO] qui n'a pas donné d'évolution positive. Kostas Manolas à la Roma, Mehdi Benatia à la Juventus, ou encore Lucas Verissimo à Santos, sont des cadres que visaient les Marseillais pour leur défense, mais sans progression depuis l'ouverture du marché des transferts.