8

Le Paris Saint-Germain s'est imposé par 3 buts à 1 lors de la 3e journée du championnat de France face à une équipe du SCO d'Angers qui s'est révélée plus difficile à maîtriser que prévu. Une troisième victoire en autant de matchs qui permet aux hommes de Thomas Tuchel [VIDEO] d'aborder assez sereinement ce début de saison 2017-2018 dans l'Hexagone.

Il faut dire que la rencontre disputée samedi après-midi par la formation parisienne n'aura pas été de tout repos. Bousculés en première période, il faudra attendre le retour des vestiaires pour voir Neymar [VIDEO] et ses camarades se créer de véritables situations dangereuses devant les buts d'Angers : onze tirs en tout contre tout juste deux durant les 45 premières minutes de jeu.

Le trio MCN déjà décisif

En effet, le PSG aura pu compter, en seconde période, sur un regain d'énergie de son talentueux trio offensif aligné pour la première fois de la saison. Edinson Cavani a montré la voie dès la 12 min, avant de voir son équipe rattrapée au score sur un penalty transformé par Thomas Mangani pour Angers. Kylian Mbappé redonnera de l'air aux siens d'une belle volée croisée à la 51 min, avant de servir idéalement Neymar un quart d'heure plus tard pour le clou de la partie.

Le coach parisien, Thomas Tuchel, peut donc avoir le sourire. Même en difficulté sur une rencontre où il expérimentait pour la première fois de la saison une formation en 3-5-2, le club de la capitale a su se sortir d'un mauvais pas.

Il file désormais tranquillement en tête du classement, à déjà trois longueurs de ses principaux concurrents. Néanmois, il faudra penser à élever le niveau de jeu pour la suite, afin d'éviter de causer des frayeurs aux nombreux fans franciliens.

Le PSG pas encore rassurant

Bien sûr, si le PSG pointe aujourd'hui à une confortable première place au classement de Ligue 1, le jeu développé par ses stars peinent encore à convaincre. Quelques manquements sur le plan défensif et un collectif qui se cherche toujours, voilà les points sur lesquels il faudra s'attarder pour tenter de consolider un peu plus l'hégémonie du club de la capitale sur le football français. Un pari que l'ancien entraîneur de Dortmund s'est déjà dit prêt à relever.

Du côté de la direction parisienne, on a, en tout cas, les yeux rivés sur la prochaine échéance. Un match à l'extérieur qui pourrait s'avérer être une rencontre piège contre la surprenante équipe nîmoise tombeuse de l'Olympique de Marseille [VIDEO] dimanche dernier. Pour continuer de mettre la pression sur ses poursuivants, le champion de France en titre n'a pas vraiment le choix, il faudra clairement aborder cette confrontation avec du sérieux.