8

L'Olympique de Marseille reçoit le Stade Rennais ce dimanche, à l'occasion de la troisième journée du championnat de France. Déçu par la prestation très timide de ses joueurs lors de leur déplacement à Nîmes le week-end dernier, Rudi Garcia entend bien voir sa formation afficher un très net regain de dynamisme sur le terrain.

Il faut dire qu'il n'y a aucun doute à avoir du côté du coach phocéen pour le 3e match de son équipe cette saison. L'OM a en effet à coeur de se racheter après la cuisante défaite de la semaine dernière contre une surprenante équipe nîmoise. Le sursaut d'orgueil pourrait toutefois s'annoncer compliqué avec la blessure de son gardien, Steve Mandanda, indisponible pour quatre semaines.

Beaucoup de méfiance face aux Rennais

Pour l'ancien entraîneur [VIDEO] de l'AS Rome, Rennes constitue en tout cas un adversaire sérieux dont il faudra prendre la mesure dès l'entame de match. Si les hommes de Sabri Lamouchi ont perdu leur tout premier match face au LOSC en ouverture de leur saison, ils se sont bien rattrapés en remportant le suivant à domicile face à Angers. Méfiance donc pour les Marseillais qui souhaitent se racheter en prenant trois points devant leur public au Stade Vélodrome.

Bien sûr, afin de relancer la machine, Rudi Garcia témoigne avoir travaillé avec ses troupes sur une meilleure tenue de leur agressivité sur le terrain. Le technicien français estime que la réussite de sa formation pourrait résider dans sa capacité à franchement mettre la pression sur les adversaires.

Et si l'état de forme de ses joueurs reste pour le moment assez hétéroclite, l'OM espère que ses internationaux pourront très rapidement se remettre au niveau.

Garcia sûr des forces de l'OM

En effet, si la défaite à Nîmes est un gros coup dur en ce début de saison, le public marseillais espère que la séquence puisse servir de moment charnière pour remettre les pendules à l'heure. Du côté du club, on reconnaît d'ailleurs avoir eu une semaine particulièrement studieuse sur la question, avec des joueurs qui se montrent à l'écoute. Une situation que le coach phocéen a très clairement apprécié vendredi dans sa longue interview au quotidien sportif L'Equipe.

Rudi Garcia a également noté que les larges victoires ne sont pas toujours la meilleure façon de préparer le match d'après. Une façon de relativiser le faux pas de dimanche dernier, après une entrée en matière explosive contre Toulouse. Le natif de Nemours met au crédit de ses hommes qu'ils n'ont ensemble que dix jours de préparation réelle dans les jambes. Pour sa part, avec Germain et Mitroglou, l'OM [VIDEO] a de quoi se montrer dangereux cette saison.