Kevin Strootman sera donc le remplaçant officiel pour André-Franck Zambo Anguissa, parti vivre de nouvelles expériences du côté de la Premier League. Maintenant que tout est rentré dans l'ordre au sein de l'écurie phocéenne, le temps est à la concentration. Le championnat a repris de plus bel depuis trois semaines, et les Marseillais doivent désormais se ressaisir. En effet, les deux dernières journées de Ligue 1 n'ont clairement pas été les meilleures. Mais l'Olympique de Marseille [VIDEO]n'a pas à s'inquiéter de l'avenir, car avec Kevin Strootman, le club de la canebière a de quoi faire valoir ses intentions. C'est en tout cas le point de vue soutenue par Alessandra Bianchi, journaliste sportive italienne.

Bianchi valide le profil de Strootman et le rôle de Garcia dans son transfert

Pour Le Phocéen, la femme de cinquante-trois ans a décidé de revenir sur le récent achat de Kevin Strootman. Plaçant le néerlandais au statut de "chef de vestiaire" qui conserve un "caractère de guerrier", Alessandra Bianchi a également tenu à revenir sur l'implication de Rudi Garcia pour concrétiser cette affaire à son avantage. A ce sujet, la correspondante de la chaîne L'Equipe 21 a expliqué que le contact entre l'ancien entraîneur de la Louve et le milieu de terrain a grandement favoriser l'achat de ce dernier.

L'histoire semblait donc déjà écrite entre Marseille et Kevin Strootman : "On parlait d'ailleurs de lui dans le top cinq Européen, et Garcia sait qu'il reste aujourd'hui un très grand milieu de terrain" rajoutera Alessandra dans son entretien pour Le Phocéen.

L'entraîneur de Marseille, quant à lui, avait affirmé avant la signature du joueur qu'il était prêt à aller le chercher en voiture si nécessaire.

Vingt-cinq millions d'euros, un montant raisonnable pour ce cadre

Enfin, d'après la journaliste, le montant de la vente du compétiteur n'est pas très élevé. Pour étayer ses propos, la journaliste expliquera que les tarifs pratiqués aujourd'hui sont généralement supérieurs à vingt-cinq millions d'euros. En dépit de tout ce que Strootman pourra amener à l'OM, cette dépense n'est donc en rien une perte d'argent.

Boudewijn Zenden [VIDEO], de son côté, affirme qu'un tel prix ne doit être assumé qu'une seule fois. L'ancien membre de l'écurie phocéenne a néanmoins loué les grandes capacités footballistiques de Kevin Strootman, qui vient de passer cinq ans dans la formation de Série A.