Il reste désormais moins de 48 heures aux clubs français pour finaliser leur Mercato. Et s'il y a bien une organisation qui s'est montré plutôt timide jusque là, c'est le Paris Saint-Germain. Le champion de France en titre, qui a dû faire le dos rond pendant cette intersaison en raison du fair-play financier, s'est surtout concentré à dégraisser son effectif. Ainsi, Javier Pastore (AS Rome), Gonçalo Guedes (FC Valence), Yuri Berchiche (Athlétic Bilbao), Grzegorz Krychowiak (Lokomotiv Moscou) ont quitté le navire parisien. Sans oublier les jeunes Ikone, Gomes et bien-sûr Hatem Ben Arfa.

Juan Bernat, un international espagnol à 15 millions d'euros

Du côté des arrivées, le PSG a vu débarquer Gianluigi Buffon en provenance de la Juventus Turin ainsi que le défenseur allemand Thilo Kherer contre 37 millions d'euros.

En somme, Paris n'a pas fait des folies et a même connu un été bénéfique sur le plan financier, chose rare depuis le début de l'ère QSI en 2011. Malgré ça, le PSG n'en reste pas moins ambitieux et a toujours en ligne de mire le grand objectif des propriétaires qataris, remporter la Ligue des champions.

Mais pour se faire, le club de la capitale attendait toujours un renfort sur l'un des postes ciblés en priorité, celui de latéral gauche. Si l'officialisation n'a pas encore eu lieu, c'est bien Juan Bernat qui occupera le flanc gauche de la défense selon les informations de Paris United et la Cadena COP. Pour l'arracher au Bayern Munich, le PSG va débourser une somme raisonnable, 15 millions d'euros.

Un plan C voir D pour le PSG

Après la belle vente de Berchiche à Bilbao [VIDEO] (24 millions d'euros), la formation de Thomas Tüchel avait cruellement besoin d'un renfort à ce poste.

Censé apporter de nombreuses garanties lors de son arrivée en 2015, Layvin Kurzawa a fortement déçu. Entre ses contre-performances et ses nombreuses blessures, Paris était dans l'obligation de lui trouver un concurrent sérieux.

Juan Bernat étant certes un beau rapport qualité-prix, il ne doit son transfert au PSG qu'en raison de l'échec des dirigeants sur les autres dossiers. En effet, Antero Henrique n'a jamais réussi à faire venir Alex Sandro, le défenseur de la Juventus Turin, le Brésilien de l'Atletico Madrid Filipe Luis [VIDEO] ou encore Wendel du Bayer Leverkusen. Les trois opérations étant trop compliquées à finaliser, Paris s'est finalement rabattu sur le joueur de 25 ans. Cela suffira-t-il pour enfin passer ce cap en Ligue des champions ? Il faudra attendre le printemps pour s'en rendre compte.