il a été le feuilleton de cet été en Ligue 1. Et plus particulièrement à Marseille où son nom n'a fait que résonner durant plusieurs semaines. Cible prioritaire de l'OM pour ce Mercato, Mario Balotelli ne portera finalement pas le maillot marseillais, l'intéressé ayant préféré prolonger son séjour [VIDEO] à l'OGC Nice. Dans la cité phocéenne, c'est forcément la déception et à dix jours de la fin du marché des transferts, il sera compliqué d'attirer un nom ronflant. Mais alors, qu'a-t-il manqué à l'OM pour faire de Balotelli son grand attaquant tant désiré ?

Mario Balotelli, à 1,5 millions d'euros près

Pourtant, tout semblait parti pour que le mariage entre Mario Balotelli et l'Olympique de Marseille se fasse.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne OM

L'Italien, qui avait annoncé son départ de Nice [VIDEO] en fin de saison dernière, n'a jamais caché son intérêt quant à rejoindre le dernier finaliste de la C3. L'international transalpin voulait voir de plus près cette ferveur, en particulier au Vélodrome.

Il avait même, en compagnie de son agent, rendu visite aux dirigeants à la Commanderie courant juillet. Une information confirmée par Dimitri Payet lui-même.

Rapidement, l'accord entre le joueur et Marseille est acté au niveau du salaire : 600,000 euros mensuels, soit le plus gros revenu de l'histoire du club. Mais Balotelli appartient encore à Nice, entité avec qui il faut donc désormais négocier. Cet accord-là, n'interviendra finalement jamais. Interrogé par L'Equipe, Jean-Pierre Rivière, le président niçois, a avoué qu'il aurait lâché son attaquant contre 4 millions d'euros. L'OM n'a jamais proposé plus que 2,5 millions, en incorporant Rémy Cabella dans la transaction. "Mario était sois-disant sa priorité absolue, mais l'OM l'a raté pour 1,5 millions d'euros", lance Rivière.

L'Italien ne voulait qu'un an de contrat à l'OM

Cette déclaration a fait naître de nombreuses interrogations.

Pourquoi l'OM, qui avait misé 15 millions d'euros l'an passé pour Kostas Mitroglou, et 10 pour Valère Germain, n'a pas voulu s'aligner sur les 4 millions d'euros demandés par Nice ? Une somme dérisoire pour un joueur de cette classe. Il semblerait qu'un autre facteur ait pesé sur ce dossier, le contrat de Mario Balotelli à Marseille. Si tout était bouclé en ce qui concerne les émoluments, c'est bien la durée du bail qui a posé problème à la direction marseillaise.

Selon les informations de La Provence, Mario Balotelli et son agent, Mino Raiola, ne voulait signer que pour un an, la seconde année étant en option. Certaines zones d'ombre restent à éclaircir, mais il est clair que ce facteur a joué dans la tête de Jacques-Henri Eyraud au moment de ne pas s'aligner sur l'indemnité demandée par les Azuréens. Il faut désormais tourner la page et l'OM a un peu plus d'une semaine pour faire son deuil de Super Mario.