Luka Modric, le meneur de jeu du Real Madrid a décidé de donner son point de vue sur le nouveau litige qui oppose son club à celui de l'Inter de Milan. Le milieu croate est alors sorti de son silence et a publié un message sur les réseaux sociaux via son compte Instagram où il dément que le club italien aurait cherché à le joindre directement qualifiant ces allégations de ''plus grand non-sens de l'histoire''. Luka Modric [VIDEO] aurait même affirmé à la FIFA qu'il avait lui-même contacté l'Inter afin de jouer avec ses trois coéquipiers croates: Perisic, Brozovic et Vrsaljko. Cette déclaration du pensionnaire du Réal Madrid devrait apaiser la tension entre le club madrilène et le deuxième club de Milan qui n'a pas vraiment caché ses envies d'enrôler le prodige croate au cours du Mercato.

Les déclarations de Modric mettent fin aux rumeurs qui le liaient à l'Inter Milan

L'international croate n'a en effet jamais caché son intention d'évoluer un jour dans un championnat autre que la Liga.

Après sa coupe du monde réussie et avec tous les sacres remportés avec la Maison-Blanche, plusieurs médias s'accordaient sur le fait que Modric ne souhaitait plus continuer sous la tunique blanche et que sa prochaine destination serait le club des 'Nerazzurri en Italie. D'autres médias sont allés plus loin estimant, que le transfert de Luka Modric vers le championnat italien n'était qu'une question de jours et que ce dernier aurait tout simplement demandé à son président de club de le laisser partir. C'était, sans compter sur le leadership du président Florentino Pérez qui a su conserver son prodigieux milieu de terrain. De plus, les récentes déclarations de son joueur vedette à propos de l'idée selon laquelle l'Inter [VIDEO] de Milan se serait directement approchée de lui sans passer par la direction de son club viennent conforter l'idée selon laquelle Modric continuera à faire partir de l'effectif du Real Madrid.

Le Real Madrid n'a pas apprécié les méthodes de l'Inter de Milan

La direction du club a en effet, pris la décision de porter plainte contre le club de l'inter Milan qui selon elle aurait cherché à négocier directement avec la star croate. Les méthodes utilisées par l'Inter Milan auraient fortement déplu à la direction madrilène qui a décidé de faire part de ce constat aux instances compétentes. L'affaire a alors pris une autre tournure quand, la direction du club italien, après avoir démenti les accusations du club 'merengue, a décidé de hausser le ton en portant plainte contre le président de la Liga Javier Tebas. Si le club de la capitale obtient gain de cause, l'Inter de Milan pourrait se voir sanctionner.