En attendant la fin du mercato qui pourrait voir l'OM acheter deux nouveaux joueurs [VIDEO], dont le fameux buteur, le club a donné une bien mauvaise image ce dimanche. Face au promu nîmois, Marseille s'est fait balader et a notamment eu énormément de mal dans l'agressivité, pourtant principal cheval de bataille de Rudi Garcia l'an passé. Cette défaite 3-1 n'est peut-être qu'un accident de parcours, mais le coach marseillais a perdu plus qu'une simple rencontre dans le Gard.

En alignant ses quatre mondialistes dès le coup d'envoi, Rudi Garcia a pris quelques risques. Et malheureusement pour lui, l'un d'eux a dû se résoudre à laisser sa place durant les 90 minutes.

Surprise, il ne s'agit pas d'un joueur de champ mais du portier historique du club phocéen, Steve Mandanda. Sur sa sortie qui a amené le second but des Crocodiles, la doublure d'Hugo Lloris chez les Bleus s'est blessée derrière la cuisse.

Steve Mandanda, troisième blessure en six mois

Ce qui pousse aux interrogations, c'est qu'il s'agit de la troisième blessure du gardien marseillais en seulement six mois, chose très rare pour un dernier rempart. À 33 ans, Steve Mandanda paye peut-être un été où il n'a eu que trois semaines de repos après le titre de champion du monde. Pour le moment, aucune information n'a filtré sur la durée de son absence mais on peut envisager les trois semaines d'arrêt classiques pour ce type de blessure. Il devrait donc céder sa place à Yoann Pelé face à Rennes le week-end prochain mais également pour le choc au Stade Louis II contre Monaco dans quinze jours.

Fracture de l'orteil pour Bouna Sarr

Un malheur n'arrivant jamais seul, l'Olympique de Marseille devra également se passer de sa révélation de la saison passée, Bouna Sarr. Replacé sur le côté droit de la défense par Rudi Garcia, l'ancien Messin a relancé sa carrière avec ce nouveau poste, au point même de se faire une place parmi les potentiels sélectionnés pour la liste de Didier Deschamps [VIDEO] avant le Mondial.

Alors qu'il semblait en pleine forme depuis la reprise, Bouna Sarr s'est fracturé l'orteil selon les dernières informations de RMC Sport. Le média français précise que son indisponibilité devrait être de trois semaines. Si tout se passe bien, il pourra reprendre la compétition après le rassemblement des Bleus début septembre. En attendant, c'est Hiroki Sakai, très décevant face à Nîmes, qui occupera le poste d'arrière droit contre Rennes et Monaco.