La chasse est encore ouverte durant peu de temps pour l'Olympique de Marseille [VIDEO], qui va devoir mettre les bouchées doubles afin de conclure une ou deux nouvelles arrivées. Le départ d'André-Franck Zambo Anguissa a permis au staff olympien d'avoir de nouvelles perspectives d'évolution pour leur équipe, mais pour le moment, ni Rudi Garcia ni Andoni Zubizarreta ne savent dans quel(s) joueur(s) ils vont pouvoir débourser leur nouvelle manne financière. Concernant le milieu de terrain, Valentin Rongier et Thiago Mendes font figure de grandes priorités, mais sur le front de l'attaque, le club de la canebière songe davantage à un profil comme celui de Luis Miguel Alfonso Fernandes, surnommé Pizzi.

Benfica prêt a fermé la porte à l'OM en cette fin de mercato

Malgré l'appétit grandissant du groupe français en cette fin de période des transferts, les choses risquent de se compliquer concernant cette piste portugaise. En effet, la direction de Benfica a fixé, d'après Record, un prix de trente-cinq millions d'euros pour leur milieu offensif. Avec une clause libératoire fixée quant à elle à quarante-cinq millions d'euros, le prix supposé par la presse a tout pour être valide. Qui plus est, les ennuis ne s'arrêtent pas là pour les Marseillais, car ces derniers doivent également faire face à une concurrence féroce dans ce dossier d'envergure.

Le Bétis Séville et Schalke 04 sont les deux autres clubs qui ont supervisé Pizzi durant ce Mercato, et qui sont intéressé par son profil.

Cependant, pour le moment, seule une offre à hauteur de treize millions d'euros a été transmise au Benfica, et ne devrait donc pas trouver de réponse favorable. Rudi Garcia a clamé à plusieurs reprises avoir grand besoin de renforts d'ici la fin de l'été, mais a de grandes chances de devoir oublier l'option Pizzi pour l'OM.

Benfica garde un sérieux avantage face aux courtisants

D'autant plus que la formation portugaise a signé un contrat jusqu'en 2022 avec le milieu offensif, ce qui leur laisse une marge suffisante afin de négocier au mieux avec les multiples prétendants. La piste lisboète ne semble donc pas praticable cet été, et devrait être abandonnée par le staff marseillais au plus vite.

Même si le front offensif n'est pas la grande priorité de l'OM [VIDEO] en cette fin de marché des transferts, les Français vont tout tenter afin de mettre la main sur une pépite capable d'épauler Florian Thauvin, Dimitri Payet et Kostas Mitroglou la saison prochaine.