Après une saison très réussie à l'Atletico Madrid, Antoine Griezmann avait maintenu le suspense sur sa future destination. Il a finalement décidé de rester dans la capitale espagnole, au détriment du FC Barcelone, qui pensait avoir tous les arguments pour l'attirer. Depuis, le natif de Macon est devenu champion du monde avec l'Equipe de France. Ce nouveau statut fait de lui, légitimement, un candidat très sérieux aux principales distinctions individuelles. Déjà élu meilleur joueur de l'Europa League, "Grizou" ne cache pas son envie de remporter le Ballon d'Or.

Antoine Griezmann estime avoir sa place sur le podium

Pour la première fois depuis dix ans, ce trophée pourrait ne pas atterrir dans les mains de Lionel Messi ou Cristiano Ronaldo, encore que le portugais reste aux aguets avec son titre en Ligue des champions glané avec le Real Madrid.

Entre l'Europa League et la Coupe du Monde, Antoine Griezmann a pour lui l'un des plus beaux palmarès de la saison avec Raphaël Varane, auteur du doublé C1-Mondial.

Lui en tout cas croit clairement en ses chances comme il l'a confié au quotidien L'Equipe. "En comparant avec 2016, pour moi, je suis obligé d'être dans les trois. Il y a deux ans, j'ai perdu deux fois en finale, là j'en ai gagné trois. Le Ballon d'Or, il n'y a pas mieux, pas plus haut" a-t-il déclaré. Pour rappel en 2016, l'attaquant des Colchoneros avait terminé troisième du scrutin. Ses finales perdues en Ligue des champions et à l'Euro lui avaient porté préjudice face à Ronaldo.

Griezmann absent malgré tout du podium pour le trophée "The Best" de la FIFA

Mais tous les signaux ne sont pas forcément au vert pour l'ancien joueur de la Real Sociedad.

Premièrement, les candidats sont nombreux cette année. Entre CR7, Luka Modric, Kylian Mbappé [VIDEO], Raphaël Varane ou encore Mohamed Salah, tous peuvent prétendre à soulever la récompense ultime pour un footballeur en décembre prochain. Ensuite, la FIFA a dévoilé les trois finalistes de son trophée, "The Best [VIDEO]", créé après la fin du partenariat entre France Football et la FIFA sur le Ballon d'Or en 2016.

Un podium sur lequel Antoine Griezmann, ni aucun autre français, ne figure au contraire de Mohamed Salah, Luka Modric et Cristiano Ronaldo. "C'est bizarre, et dommage", a avoué Griezmann. "On gagne le Mondial, et il n'y a aucun français. C'est surprenant" a-t-il ajouté. Si le collège de votants n'est pas le même pour les deux trophées (uniquement des journalistes pour le Ballon d'Or), on peut néanmoins y voir un signe. Le fait que le sacre des Bleus ait été plutôt mal perçu à l'international jouera peut-être des tours au numéro 7 tricolore.