Cela faisait cinq ans que l’on attendait. Et c’est arrivé ce dimanche à Atlanta lors du Tour Championship. L’Américain Tiger Woods [VIDEO], véritable légende du golf, a retrouvé le chemin du succès. Un moment fort en émotion pour une personne qui a connu le meilleur comme le pire en tant que sportif et être humain.

Désormais âgé de 42 ans, submergé par l’émotion, le Tigre a de nouveau levé un trophée sur le circuit professionnel. Devant un public venu nombreux sur les greens d’East Lake, Woods a connu un week-end de folie.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Dans un tournoi relevé avec les trente meilleurs joueurs de la saison sur le Tour US, il a réussi à conserver son avance acquise le samedi pour conclure. Il remporte ainsi le 80ème tournoi de sa carrière et écrit encore un peu plus sa légende en réalisant l'un des retours les plus attendus de l’histoire du sport.

Cinq ans et quatre opérations du dos plus tard

Cette victoire, elle est miraculeuse. Non pas car on connait le talent et la qualité de joueur de Tiger Woods, mais bien car le golfeur prodige revient de l’enfer. Son dernier titre a été gagné en 2013 et s’en sont suivies cinq opérations du dos.

Pour un sportif, quel qu’il soit, la performance est à souligner avec un gros marqueur. Surtout qu’il s’agit du dos, partie très sollicitée et mis à rude épreuve sur chacun des 18 trous du parcours. Woods a tout gagné dans sa carrière mais nul doute que cette fois, lever les bras au ciel aura eu une saveur toute particulière pour lui.

Un nouveau Grand Chelem dans le viseur

Cette semaine débute la Ryder Cup, compétition mettant aux prises Européens et Américains. Les Français auront l’occasion d’y voir le Tigre puisque c’est dans l’Hexagone que se déroule l’épreuve.

Même si l’ancien numéro un mondial confie que le seul plaisir de rejouer au golf avec un niveau compétitif est déjà une victoire, on peut s’imaginer qu’il viendra pour briller. Il doit aussi avoir dans un coin de sa tête l’ambition de vouloir regagner un Grand Chelem, lui qui en a déjà glané 14. Un titre en appelant un autre. Compétitif comme il est et si sa santé le lui permet, on peut tout à fait voir Tiger Woods gagner un voire plusieurs majeurs. Il est encore jeune, à peine la quarantaine, mais son corps freinera certainement sa longévité sur le circuit PGA.

Néanmoins, selon lui et Jack Nicklaus, recordman de titres en Grand Chelem (18), Tiger Woods pourra encore jouer une quinzaine d’année au plus haut niveau si tout va bien. On parle d’une cinquantaine de Grand Chelem à disputer. Il est plus que normal de croire que c’est faisable. Le record pourrait même tomber. Pour le moment, le Tigre savoure et enfilera cette semaine ses chaussures de golf en tant que vainqueur du dernier tournoi de golf professionnel.