Après un match nul 0-0 face à l'équipe allemande, l'équipe de France disputait hier soir son deuxième match de Ligue des Nations face aux Pays-Bas de Ronald Koeman. Les champions du monde retrouvaient leur stade pour la première fois depuis le sacre suprême de juillet et comptaient bien gagner et fêter le titre avec le public. Didier Deschamps a renouvelé exactement l'équipe qui a débuté jeudi contre l'Allemagne.

Les Bleus font le spectacle

Dès les premières minutes, Kylian Mbappé montre qu'il est en grande forme et oblige Jasper Cillessen à réaliser des arrêts. Les Français ont la mainmise sur le jeu et c'est finalement le jeune prodige du PSG qui libère son équipe et le stade en marquant suite à un bon centre de Blaise Matuidi.

L'équipe de France domine et continue à se procurer des occasions plus ou moins franches alors que les Pays-Bas sont étouffés et ne proposent rien ou presque. Mbappé, Olivier Giroud et Samuel Umtiti [VIDEO] échouent à se mettre à l'abri en marquant le deuxième but et les Bleus rentrent au vestiaire en menant 1-0.

Cette première mi-temps a vu un contrôle total des locaux sur la partie, confisquant le ballon. A noter, les excellentes prestations d'Antoine Griezmann [VIDEO], plus en jambes qu'à Munich, et de Paul Pogba, qui s'affirme de plus en plus comme un patron dans cette équipe.

A la reprise, le jeu est plus brouillon, il y a peu d'ouvertures. Les Oranges se sont repris et se rebiffent. Georginio Wijnaldum frappe juste à côté du poteau d'Alphonse Aréola, et dans la foulée, Ryan Babel égalise grâce à un beau centre de Kenny Tete.

Deux minutes plus tard, Memphis Depay frappe à son tour et le ballon atterrit dans le petit filet extérieur.

Giroud revient à la vie

A la 75ème minute de jeu, Olivier Giroud, sur le point d'être remplacé par Deschamps, est à la réception d'un beau centre de Benjamin Mendy qu'il conclut d'une belle volée du pied gauche. Cillessen touche le ballon mais ne peut empêcher le but. L'attaquant de Chelsea retrouve le chemin des filets après des heures d'inefficacité et une Coupe du Monde sans but. La révolte néerlandaise est terminée.

Les Bleus ne parviennent pas à enfoncer le clou dans les minutes restantes mais maintiennent l'écart pour s'imposer 2-1 et prendre la tête du groupe avec 4 points.

La suite, c'est une communion entre les nouveaux champions du monde et le public du Stade de France ; clapping, chansons pour N'golo Kanté ou Benjamin Pavard, ovations pour tout le monde et Lloris qui vient présenter la coupe. Une belle soirée.