Après un début de saison poussif, l'Atlético Madrid confirme sa bonne forme du moment après un match maîtrisé face à Huesca. Il n'aura fallu attendre qu'un quart d'heure pour voir les pensionnaires du Wanda Metropolitano Stadium ouvrir le score par Antoine Griezmann aux six mètres sur une remise de Diego Costa. L'Atlético, déroulant son Football dans une partie à sens unique, n'a pas tardé à doubler la mise. Thomas Partley, le milieu de terrain des Colchoneros, expédiait d'un puissant tir lointain le ballon dans les filets aragonais à la demi-heure de jeu. Assommée par une attaque de feu, avec un Thomas Lemar toujours aussi en jambes comme contre Getafe, l'équipe de Leo Franco n'aura pas pu résister cinq minutes de plus avant de craquer à nouveau.

Koke envoyait une belle passe en profondeur que Correa ne pouvait pas contrôler, le gardien de Huesca non plus, et la balle allait finir sa course dans les buts. En une mi-temps, c'était mission accomplie pour les joueurs de Diego Simeone. Il était temps que la première période se termine pour Huesca qui n'y était plus.

Huesca allait-elle revivre avec l'Atlético le même cauchemar que contre Barcelone ?

En seconde période, les équipes allaient proposer moins de jeu. L'Atlético, bien en place défensivement, repoussera les timides attaques de son adversaire du jour. Il faut dire que Huesca jouait avec la hantise de se reprendre une raclée comme contre le Barça, où ils avaient encaissé huit buts. Les joueurs de Leo Fanco ne voulant pas se faire surprendre en contre, et des locaux ayant fait le boulot, la rencontre a commencé à perdre en intensité, à la limite de l'ennui...

Diego Simeone allait profiter de la domination de son équipe pour sortir Antoine Griezmann (un but sur trois tirs cadrés pour le prétendant au ballon d'or [VIDEO]) et Diego Costa quelques minutes plus tard. Dans le dernier quart d'heure, Aguilera allait manquer de sauver l'honneur sur une des rares bonnes actions de Huesca, mais Oblak parvenait à s'interposer sur le tir de l'attaquant.

De bon augure avant le derby samedi

C'est un Atlético qui semble enfin avoir retrouvé son rang qui ira défier les coéquipiers de Karim Benzema [VIDEO] samedi prochain à Santiago Bernabeu. Les Colchoneros ont rendu une très bonne copie ; Diego Simeone peut être fier de ses joueurs. Les hommes du technicien argentin se sont offert une belle victoire. Certes, contre une faible équipe de Huesca qui semble toujours en convalescence après la fessée subie contre Barcelone lors de la troisième journée. L'entraîneur madrilène a pu aussi mettre ses attaquants au repos en vue du derby contre le Real Madrid. Avec cette victoire et dix-sept points au compteur, l'Atlético monte provisoirement sur le podium derrière le Real Madrid et Barcelone. Huesca reste pour le moment premier relégable avec six points.