La Coupe du monde terminée, les championnats européens ont repris [VIDEO] depuis environ un mois. Mais c’est bel et bien demain que la compétition la plus intense va commencer. Tous les passionnés de Football ont pris rendez-vous après le tirage au sort : le 18 septembre marque le lancement de la Ligue des Champions [VIDEO], saison 2018-2019. Pour le PSG [VIDEO], il est temps de passer un cap.

5 sur 5 en Ligue 1

Même si ce n’est pas en championnat que le club de la capitale sera jugé cette saison encore, il a néanmoins engagé sa saison avec sérieux. Avec 15 points en 5 matches, le PSG s’est mis à l’abri d’éventuelles critiques qui peuvent parfois mettre un peu de l’huile sur le feu.

Les Parisiens occupent la tête de la Ligue 1 avec déjà cinq longueurs d’avance sur Marseille et voient donc arriver leur premier vrai test qui s’annonce d’ores et déjà brûlant.

Un groupe relevé

Dans un groupe dense avec les Reds, Naples et l’Etoile Rouge de Belgrade, le PSG est tombé dans un groupe compliqué ce qui était moins le cas ces dernières années. Sortir de cette première phase sera alors déjà une bonne nouvelle et non pas peut-être un trompe l’œil comme cela aurait pu l’être par le passé. Une façon d’être concentré dès le début de la compétition, ce qui pourrait être bénéfique pour la suite. De plus, le premier match de cette poule C représente le choc des différentes confrontations qui vont suivre. Encore une fois, c’est quasiment une nouveauté pour le club français.

Liverpool, un standing et un stade

Liverpool, c’est tout simplement le finaliste de la dernière édition de la C1.

A domicile, dans un stade mythique comme Anfield, les hommes de Thomas Tuchel vont rentrer dans le vif du sujet d’entrée. Les Reds ont une histoire et un palmarès européen, tout ce que recherche le Paris Saint-Germain. Ils possèdent également un des plus beaux stades du monde ou plutôt une des plus belles ambiances et connexions pour (et avec) un joueur de football ou tout simplement un amoureux du sport. Il faudra lutter contre ces éléments pour le PSG qui, s’il sort vainqueur de cette première étape européenne version 2018-2019, pourra garder le calme dans son environnement. Un revers ferait encore couler beaucoup d’encre…

Faire oublier l’épisode Real Madrid

Ne pas atteindre le dernier carré de la Ligue des champions est une anomalie pour les suiveurs du club voire pour la presse en général. Cependant, la C1 est sans doute la compétition la plus difficile à remporter et les aléas des tirages au sort font que d’être éliminé en huitièmes ou en quarts de finale n’est pas un scandale ou une honte en soi.

Le meilleur exemple est celui de l’an passé. Terminant premier de sa poule, Paris a hérité du Real Madrid en huitièmes de finale et s’est fait sortir par le futur vainqueur, le club le plus titré et expérimenté en LDC. Malgré tout, avec une équipe avec dans ses rangs Neymar, Mbappé, Cavani, Verratti ou encore le dernier arrivé Buffon, peu importe l’adversaire, le PSG devra cette saison atteindre les demi-finales sous peine de se faire railler une nouvelle fois.