Souvent annoncé sur le départ ces dernières années, Ángel Di María [VIDEO] fait toujours partie de l'effectif du Paris Saint-Germain. De plus, l'international argentin semble prendre une place plus importante depuis quelques mois.

Désormais, le joueur de 30 ans se met au service de l'équipe et ne déçoit pas lorsqu'il est aligné plus bas que son poste de base sur le terrain. Depuis l'arrivée de Thomas Tuchel, l'ancien ailier de Manchester United se montre très intéressant avec déjà trois buts et trois passes décisives en Ligue 1.

Un contrat qui se termine en juin prochain

Cependant, le Paris Saint-Germain va tout de même devoir prendre une décision dans les prochaines semaines.

Alors que le PSG a essayé de le vendre ces derniers mois, le natif de Rosario n'a pas prolongé son bail avec le club de la capitale. Ángel Di María pourrait ainsi être libre de négocier avec le club de son choix dès le mois de janvier. Les dirigeants parisiens ne peuvent pas se permettre de perdre l'un de leurs meilleurs joueurs sans récupérer d'indemnité de transfert.

À la recherche d'un dernier gros contrat, le joueur de 30 ans espère sûrement prolonger son bail avec l'équipe parisienne. Néanmoins, l'international argentin pourrait rapidement décider de changer de décision si les négociations tardent à démarrer. D'autant plus qu'Ángel Di María [VIDEO] ne devrait avoir aucun mal à se trouver une nouvelle grande écurie européenne. Représenté par Jorge Mendes, le joueur parisien aurait d'ailleurs déjà été proposé à une équipe italienne.

Di Maria vers la Juventus ?

Comme nous l'apprend Calciomercato, Ángel Di María aurait été proposé à la Juventus. Alors que le club de la Vieille Dame a souvent été cité lorsque le joueur argentin était sur le départ du PSG, les Bianconeri pourraient choisir de retenter leur chance. D'autant plus que le club italien a de grandes ambitions pour l'avenir et pourrait facilement convaincre le joueur parisien de s'en aller.

Heureusement pour le PSG, l'affaire semble bien loin d'être conclue. Après avoir finalisé les arrivées de Cristiano Ronaldo et Leonardo Bonucci durant l'été, les Bianconeri ne peuvent plus se permettre de proposer de contrats très importants en raison du fair-play financier. Or, les exigences salariales du joueur parisien sont, pour le moment, bien trop élevées pour que la Juventus décide de passer à l'action. Le club de la capitale sait donc ce qu'il lui reste à faire pour conserver l'international argentin.