Il y a un an, le PSG frappait très fort sur le marché des transferts. Coup sur coup, le club de la capitale, qui venait de perdre son titre de champion de France, a dépensé sans compter pour obtenir deux des joyaux de la planète football, Neymar et Kylian Mbappé. L'investissement de l'ordre de 400 millions d'euros a choqué certaines institutions, d'autant plus que le fair-play financier n'a pas sanctionné Paris par la suite.

À l'époque, aucun doute sur le rôle des deux diamants au sein de l'effectif du Paris Saint-Germain. Arraché au FC Barcelone contre 222 millions d'euros, le montant de sa clause libératoire, Neymar était la nouvelle tête d'affiche du projet parisien, un an après le départ de Zlatan Ibrahimovic.

Sa notoriété, qui va bien plus loin qu'un simple joueur de football, fait passer Paris dans une nouvelle dimension, que ce soit sportivement et au niveau marketing. Quant à Mbappé, il vient de sortir d'une première saison pro exceptionnelle, avec 26 buts toutes compétitions confondues en seulement six mois à l'AS Monaco.

Diego Simeone choisirait Neymar

À 18 ans, le gamin de Bondy doit encore confirmer et apprendre, ce qui en fait le parfait lieutenant du Brésilien, même à 180 millions d'euros. Mais la Coupe du Monde et ses performances en Russie [VIDEO] l'ont fait passer dans la dimension supérieure, peut-être plus tôt que certains observateurs ne l'auraient prévu. Au point même d'en faire un candidat très sérieux pour le prochain Ballon d'Or ! Désormais, on parle de Mbappé comme de l'équivalent de Neymar, alors même qu'il n'a pas encore 20 ans.

Spectateur attentif de ce duo qui éclabousse le monde entier, Diego Simeone était invité à répondre aux questions des journalistes espagnols de la Cadena Cope. Et à la question "Qui recruteriez-vous entre Mbappé et Neymar ?", le technicien des Colchoneros n'hésite pas à une seconde et choisit le nouveau capitaine de la sélection brésilienne.

Kylian Mbappé "plus individualiste"

Lors de la présentation de ses arguments, Diego Simeone avance tout simplement que le numéro 10 des Bleus est "beaucoup plus individualiste" et qu'il n'a pas encore de vrai poste défini. Il est vrai que depuis ses débuts, Mbappé a été baladé entre le côté droit d'un 4-3-3 ou d'un 4-2-3-1 et le front de l'attaque dans ces mêmes dispositifs tactiques. Le champion du monde a également été utilisé en tant que deuxième attaquant dans un 4-4-2 lors de sa courte période monégasque.

Quant à Neymar, le chef d'orchestre de l'Atlético Madrid explique que lorsqu'il évoluait sous les ordre de Luis Enrique à Barcelone "quand il devait travailler, il travaillait" et "qu'il a un poste fixe". Une réponse pas très étonnante de la part d'un homme qui a bâti son succès sur le collectif et la défense de son équipe.