Suite à la surveillance accrue de l'UEFA sur le fair-play financier du Paris Saint-Germain [VIDEO], le club de la capitale a décidé de ne pas provoquer de grosses dépenses durant l'été 2018. En effet, contrairement à 2017, qui a vu les arrivées de Kylian Mbappé et de Neymar chez le champion de France, ce Mercato estival version 2018 a été bien plus calme en terme d'arrivées.

Pourtant, plusieurs pistes de taille ont été suivies, telles que celles menant à Frenkie De Jong, Julian Weigl, N'Golo Kanté, ou encore Ivan Rakitic. Concernant ce dernier, les choses auraient pu se concrétiser. En effet, de récentes informations à ce sujet évoquent un accord entre Paris et le milieu de terrain du FC Barcelone.

Mais le prix du joueur, fixé à 120 millions d'euros, aurait forcé le camp parisien à faire marche arrière.

Paris freiné par le prix de Rakitic pour conclure un transfert

Les temps sont durs pour l'actuel premier de Ligue 1. Après une saison 2017/2018 compliquée, et ce malgré la mise en place du trio Neymar - Cavani - Mbappé, l'équipe de Thomas Tuchel n'a même pas pu profiter du mercato d'été pour renforcer certains secteurs de jeu. Pourtant, des dossiers étaient proches de se concrétiser, notamment celui d'Ivan Rakitic. Le milieu de terrain du FC Barcelone, qui entame sa cinquième saison chez les blaugrana, était véritablement proche d'un départ.

Selon les informations du Parisien dans cette affaire, le joueur de 30 ans aurait même donné son accord au club de la capitale en vue d'un transfert.

Cependant, même si l'international croate a montré son adhésion au projet de Nasser Al-Khelaïfi, le prix du footballeur a été un véritable frein pour les recruteurs parisiens. En effet, le club de Josep Maria Bartomeu demandait pas moins de 120 millions d'euros, soit le montant de sa clause libératoire.

Le PSG passe à côté d'une très bonne piste durant le mercato

Après plusieurs échecs de taille durant la période estivale, le Paris Saint-Germain [VIDEO] tenait enfin un renfort, et pas n'importe lequel. La prochaine période des transferts pourrait, donc, être l'occasion d'engager de nouvelles négociations avec le trentenaire et la direction du FC Barcelone, alors que son contrat expirera en juin 2021.

Cependant, le PSG ne va pas devoir compter sur un transfert simple et rapide pour ce footballeur. Depuis l'achat de Neymar à hauteur de 222 millions d'euros, les relations entre le groupe de Liga et le champion de France sont glaciales.