Les ennuis continuent pour Hugo Lloris. Le gardien de l'Equipe de France et de Tottenham a écorné son image il y a maintenant trois semaines. En effet, le footballeur de trente et un ans a été arrêté par la police anglaise alors qu'il sortait d'une soirée un peu trop arrosée. Le compétiteur, retrouvé en état d'ébriété par les autorités, a dû faire face à ses responsabilités suite à cet acte inconscient. Malgré ses excuses publiques, la justice n'a pas été clémente envers Hugo Lloris, car ce dernier a écopé de deux sanctions d'importance.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Le portier de Tottenham [VIDEO] devrait également subir les foudres de la direction de son club très rapidement.

Lloris ternit son image après un mondial fabuleux

La victoire en Coupe du Monde a visiblement laissé beaucoup de traces auprès des joueurs de l'Equipe de France.

Le 24 août dernier, le gardien de la sélection de Didier Deschamps créa la stupeur, en étant arrêté puis relâché quelques heures plus tard car il avait été trouvé au volant de sa voiture en état d'ébriété. Suite à cela, le footballeur a dû payer une amende de cinquante-six mille euros, assorti d'une interdiction de conduite pour les vingt prochains mois.

Mais malgré tout cela, Hugo Lloris devrait cette fois-ci devoir répondre de ses actes devant l'état-major de Tottenham, son club depuis 2012. D'après le journal Standard, le joueur va se voir retenir la bagatelle de 280 000 euros de son salaire mensuel, ce qui représente tout de même la moitié de son revenu dans le club de Premier League. Suite à ce prélèvement, plus rien ne devrait inquiéter le capitaine des Spurs, qui devrait garder son brassard pour le reste de la saison.

Lloris en plein mea culpa, la saison bientôt relancée pour lui

Dans un communiqué, publié par le club, le natif de Nice avait tenu à faire face son mea culpa auprès des supporteurs de Tottenham et auprès de ses fans : "Je tiens à m'excuser de tout coeur auprès de ma famille, du club, de mes coéquipiers, du manager et de tous les supporters", avait-il alors déclaré.

Vainqueur de la Coupe du Monde avec l'Equipe de France il y a maintenant deux mois, le portier trentenaire a vécu, comme ses coéquipiers, un été agité. La pression qui a suivi [VIDEO] le résultat final, face à la Croatie le 15 juillet dernier, a pu être l'une des causes de cet acte maladroit. Quoiqu'il en soit, les supporters ne devraient pas lui en tenir rigueur très longtemps, alors que Tottenham va faire face à Liverpool dans deux jours.