Le PSG est dans une bonne passe. Le club parisien a certes chuté face à Liverpool en Ligue des champions, mais il a aussi remporté ses neufs premiers matches de Ligue 1. Un record dans l'histoire du championnat de France. Plus important, le PSG [VIDEO] version Thomas Tuchel semble progressivement prendre ses marques et monter en puissance.

Si le technicien allemand a logiquement procédé à quelques expérimentations en tout début de saison, avec notamment le placement de Marquinhos au poste de sentinelle, il semble avoir désormais trouvé son équipe-type.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

Sa meilleure idée : replacer Neymar en numéro 10 et ainsi lui donner plus de liberté sur le front de l'attaque. Cela permet aussi de donner plus de place à Kylian Mbappé, le Français et le Brésilien se montrant particulièrement complémentaires.

Début de saison parfait avec le PSG en Ligue 1

Thomas Tuchel a pour le moment séduit son monde, de ses joueurs aux observateurs. Mais depuis samedi soir, on sait désormais que l'ancien coach du Borussia Dortmund a un nouvel adepte de choix en la personne d'Arsène Wenger. ' Je regarde beaucoup Tuchel. Il s'est adapté très vite au Football français. Ses débuts au PSG [VIDEO] sont excellents. Les premières impressions sont très positives ', a ainsi confié Wenger, qui assistait au jubilé en l'honneur de Per Mertesacker, qu'il a bien connu du côté d'Arsenal.

Toujours sans club, Arsène Wenger reste évidemment un observateur avisé et expérimenté du monde du football. Nul doute que sa déclaration sera accueillie avec beaucoup de plaisir par Thomas Tuchel. Même si, évidemment, le plus dur reste à faire pour le technicien allemand.

Les joueurs du PSG apprécient Tuchel

En effet, c'est bien en Ligue des champions que sera jugé Thomas Tuchel. Pour le moment, après une défaite à Liverpool et une victoire à domicile face à l’Étoile Rouge de Belgrade, le PSG occupe la deuxième place de son groupe, un point derrière Naples. Comme pour son prédécesseur Unai Emery, les dirigeants parisiens lui ont fixé pour objectif minimal d'atteindre le dernier carré de la C1.

En cas d'échec, Tuchel pourrait bien sûr avoir droit à un deuxième essai, comme ce fût le cas pour Emery. D'autant que l'Allemand est très apprécié de son groupe, ce qui n'était pas forcément le cas du technicien espagnol. Pour Thomas Tuchel, tout va donc bien dans le meilleur des mondes. Mais pour lui, et le PSG, les joutes européennes approchent, et donc peut-être le début des ennuis.